Droits de scolarité au Québec : un débat de société

Nouvelle manifestation étudiante nocturne dans les rues de Montréal

François Cormier et Louis-Philippe Ouimet font le point sur la marche étudiante

Une nouvelle manifestation étudiante nocturne a eu lieu samedi au centre-ville de Montréal dans le cadre du mouvement étudiant contre la hausse des droits de scolarité.

La foule a quitté vers 21 h le parc Émilie-Gamelin, près de l'Université du Québec à Montréal, pour défiler dans les rues de la métropole. Au plus fort de la marche, les manifestants étaient entre 4000 et 5000, selon des sources policières.

La marche s'est déroulée sans incident, dans une ambiance familiale et festive. Les policiers n'ont procédé qu'à trois arrestations au moment où la manifestation était considérée comme terminée.

Il s'agit du cinquième événement du genre à avoir lieu dans les rues de Montréal en autant de nuits. La manifestation a pris fin vers 1 h du matin.

Plus tôt en journée, plusieurs événements de moindre ampleur ont eu lieu à Montréal, ainsi qu'à Québec et à Gatineau, alors que les associations étudiantes collégiale et universitaire sont à débattre des offres de Québec.

Les résultats de ces assemblées générales devraient être connus d'ici une semaine.

Vendredi, des milliers d'étudiants ont manifesté sous le thème : « C'est pas une offre, c'est une insulte! » Le rassemblement, généralement pacifique, a tout de même donné lieu à quelques débordements attribués à des casseurs.

Une sixième marche nocturne des étudiants est prévue dimanche soir.

Relisez notre couverture en direct de la manifestation :

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook