UQAM : des étudiants occupent le plateau d'une émission de RDI

Michelle Lamarche rapporte les réactions des étudiants à la hausse des droits de scolarité
Manifestation sur le plateau du Club des Ex à l'UQAM

Un groupe d'étudiants a occupé le plateau de l'émission Le Club des Ex, animée par Simon Durivage, jeudi après-midi. Ils entendaient ainsi protester contre la hausse des droits de scolarité décidée par le gouvernement.

Les étudiants ont brandi une grande banderole noire sur laquelle il était inscrit : « L'éducation est un droit ».

L'émission, qui était consacrée à la question du financement des universités québécoises, était diffusée en direct de l'Université du Québec à Montréal. Sa diffusion a été interrompue durant une quinzaine de minutes, avant que les étudiants acceptent de quitter le plateau.

Deux membres du groupe ont eu une minute chacun pour expliquer leurs revendications à l'antenne.

Xavier et Camille Xavier et Camille

« Ce qu'on cherchait à dénoncer tout à l'heure, c'est que depuis plusieurs années, il y a une mutation profonde des universités, qui fait en sorte que c'est maintenant une responsabilité individuelle d'étudier et non plus une responsabilité collective. Mais c'est l'avenir du Québec qui est en jeu. C'est une responsabilité collective qu'on doit se donner », a affirmé Xavier, avant d'être longuement applaudi par des étudiants réunis dans l'agora de l'UQAM.

« Ce n'est pas en chargeant de plus en plus les étudiants et étudiantes individuellement qu'on va leur permettre de s'épanouir et de devenir l'avenir du Québec. » — Xavier

De son côté, Camille a indiqué faire partie de l'Association pour une solidarité syndicale (ASSÉ). « Nous, on est de l'ASSÉ et ce qu'on revendique, c'est un retour aux frais de scolarité de 2007 dans une perspective de gratuité scolaire », a-t-elle dit.

Elle dénonce ce qu'elle qualifie de « malfinancement » des universités. « Les fonds sont de plus en plus dédiés au marketing et à la recherche et de moins en moins à l'enseignement et à l'éducation. »

Rappelons que le dernier budget du gouvernement du Québec prévoit des hausses des droits de scolarité de 325 $ par année durant cinq ans à compter de l'automne 2012. La contribution des étudiants passera ainsi d'environ 2200 $ par année à 3800 $.