Larousse contre Wikipédia

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Le Figaro.fr et larousse.fr
La page d'accueil de larousse.fr (détail)

A-t-on encore raison d'ignorer qui est Serge Doubrovsky ou ce que sont les polychlorures biphényles?

Les encyclopédies en ligne sont en train de changer le visage du savoir. La maison d'édition Larousse fait son entrée sur l'autoroute de l'information et Wikipédia se donne une légitimité.

Le savoir de qualité est de plus en plus disponible en ligne. Wikipédia est en train de changer de visage et Larousse se met sur la ligne de départ.

Voici le Larousse en ligne

La maison d'édition française lance larousse.fr. Cette nouveauté sur Internet comprend deux parties distinctes. Le site offre:

  • d'une part, quelque 150 000 articles et 10 000 photos, dessins ou animations du dictionnaire Larousse;
  • d'autre part, une encyclopédie collaborative.

La différence entre larousse.fr et Wikipédia est frappante. Cette dernière mise sur deux éléments:

  • le savoir collectif des internautes;
  • la modification perpétuelle.

Quant au Larousse en ligne, il compte aussi sur deux atouts, mais très différents:

  • sa réputation de rigueur et de fiabilité;
  • des internautes « experts », seuls responsables des articles qu'ils signent.

L'esprit Larousse

La recherche d'un mot-clé conduit à un article du grand dictionnaire Larousse. Ces articles, nul ne peut les modifier ni les annoter. Ce sont des points de référence, notamment sur les sujets polémiques comme le conflit israélo-palestinien ou le réchauffement climatique.

Sur Wikipédia, la possibilité de modifier à volonté un article engendre parfois de véritables guerres. Larousse souhaite éviter les modifications à répétition. C'est pourquoi il offre à chaque internaute la possibilité d'écrire sur un thème de son choix. Mais son article d'opinion est identifié comme tel, et non comme une source fiable. C'est dire qu'on trouve une multiplicité de points de vue autour d'un même thème dans larousse.fr.

Page consacrée à Clint Eastwood sur larousse.fr Page consacrée à Clint Eastwood sur larousse.fr.

Sur le site lefigaro.fr, la responsable marketing du multimédia chez Larousse, Vivien Chantepie, déclarait: « L'objectivité, je n'y crois pas. Dès lors qu'on écrit, on a un point de vue. L'essentiel est que ce point de vue soit signé, identifiable ».

Dans Wikipédia, les articles sont généralement anonymes. Sur larousse.fr, les collaborateurs ont l'obligation de signer les textes qu'ils veulent mettre en ligne. De plus, ils restent propriétaires de ces textes qu'ils sont les seuls à pouvoir modifier.

Le signataire d'un article a aussi la possibilité d'ajouter son CV, sa photo ou un lien vers son blogue. Ses lecteurs ont la liberté de commenter ses textes.

D'autres projets d'encyclopédies

D'autres projets d'encyclopédie en ligne sont dans l'air. Les éditions Le Robert annoncent pour bientôt le lancement de leur dictionnaire de langue française sur l'autoroute de l'information. Mais ici, pas question de contribution externe ni de gratuité.

Google, pour sa part, a annoncé en décembre dernier son intention de lancer une encyclopédie en collaboration cette année. Le moteur de recherche, avec son projet baptisé Knol, poursuit le même objectif que Larousse: attirer des experts et rendre à César ce qui lui revient, une signature.

Wikipédia nourri par l'université

Par ailleurs, un professeur de littérature de l'Université de la Colombie-Britannique a invité ses élèves à mettre en ligne leurs travaux sur Wikipédia. Jon Beasley-Murray, professeur de littérature latino-américaine, a défié ses étudiants de publier leurs travaux scolaires dans la catégorie « articles de qualité » de Wikipédia.

L'encyclopédie en ligne a créé cette catégorie pour mettre en valeur les contributions des internautes les plus fiables et pour rehausser sa réputation. Neuf étudiants de M. Beasley-Murray ont réussi à faire accepter trois articles écrits en collaboration dans la catégorie des articles de qualité. Il faut dire que leur professeur avait promis la note maximale à ceux et celles qui parviendraient à relever son défi.

En complément