Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Science

Quand l'odorat canin ne trompe pas

Cisko, l’un des chiens policiers, qui effectue un test d’identification.
Cisko effectue un test d’identification. Après avoir flairé une odeur de référence, le chien parcourt une série de cinq bocaux dans lesquels sont placés des odeurs humaines dont une correspondant à l’échantillon. S’il reconnait l’odeur de référence dans l’un d’eux, il se couche devant. Dans le cas contraire, il ne s’arrête pas.   Photo : DGPN – SICOP

Animaux

Science