Un pas de plus vers l'impression de tissus humains

Oreille imprimée à l'aide du système. Oreille imprimée à l'aide du système.  Photo :  Centre médical Wake Forest Baptist

Un outil de bio-impression 3D, recréant des os, du cartilage et du tissu musculaire, a été mis au point par une équipe américaine du centre médical Wake Forest Baptist.

Un texte d'Alain LabelleTwitterCourriel

Le Dr Anthony Atala et ses collègues spécialistes en médecine régénérative estiment que ce système peut produire des tissus humains dans leur intégrité structurale qui pourront éventuellement être transplantés à des patients victimes d'un accident ou d'une maladie.

Cet outil, le Système intégré d'impression de tissus et d'organes (Integrated Tissue-Organ Printing System), crée des tissus synthétiques à partir d'un polymère biodégradable qui contient des cellules vivantes.

« Il peut [l'outil] fabriquer des tissus humains de toutes les formes. Jumelée à d'autres développements, cette technologie pourra être utilisée pour imprimer des structures de tissus et d'organes vivants dans l'objectif d'une implantation chirurgicale. » — Dr Anthony Atala

L'imprimante crée simultanément un moule extérieur qui se dissout une fois que le tissu a durci, laissant derrière lui un réseau de tissus solides, mais contenant de minuscules canaux qui laissent passer l'oxygène pour qu'il atteigne les cellules vivantes.

Un examen de tomodensitométrie réalisé avant l'impression permet d'imprimer un tissu dont la taille et la forme correspondent au corps du patient.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Nature Biotechnology.