La vie sur Terre viendrait-elle de Mars?

Comparaison de la taille la Terre et de celle de Mars

La vie est née sur Terre grâce à du métal provenant de sa voisine Mars, affirment des scientifiques américains, qui expliquent que celui-ci serait arrivé sur notre planète grâce à une météorite.

Le chercheur Steven Brenner et ses collègues de l'Institut Westheimer affirment que cet ingrédient « vital » est parvenu ici sous une forme oxydée de molybdène, un métal couramment utilisé aujourd'hui dans des alliages pour les outils de bricolage ou les couronnes dentaires.

Au moment de l'apparition de la vie sur notre planète, ce molybdène oxydé aurait servi selon eux à empêcher les molécules de carbone, les briques élémentaires de toute forme de vie, de se dégrader et de finir en goudron.

« C'est seulement lorsque le molybdène est très fortement oxydé qu'il devient capable d'influer sur la formation d'une vie primitive. » — Steven Brenner

Selon la théorie du chercheur, cette forme de molybdène ne pouvait pas être présente sur Terre à l'époque où les premiers éléments de la vie sont apparus, parce que la surface de la Terre, il y a 3 milliards d'années, ne contenait que très peu d'oxygène, contrairement à Mars.

Le Système solaire en formation était à l'époque très agité. Les planètes comme la Terre et Mars étaient continuellement bombardées par des comètes et des astéroïdes. Cette réalité expliquerait comment des débris martiens ont pu se retrouver projetés dans l'espace pour finir leur course sur Terre, piégés par son champ de gravité.

Pour preuve, des analyses récemment effectuées sur une météorite martienne ont montré la présence de molybdène ainsi que de bore, un métalloïde qui aurait contribué à protéger l'ARN, un précurseur primitif de l'ADN, de la corrosion.

« Il semble qu'on accumule les preuves selon lesquelles nous sommes en réalité tous des Martiens et que la vie a débuté sur Mars avant de venir sur Terre à bord d'un rocher. » — Steven Brenner

Cette théorie ne fait pas l'unanimité. L'hypothèse généralement admise actuellement veut que l'apparition de la vie sur Terre soit venue par de l'eau apportée sur la planète bleue par des comètes, composées de glace et de poussières cosmiques héritées de la formation du Système solaire.

Une autre veut que des bactéries embarquées comme passagers clandestins sur des astéroïdes aient fini par s'écraser sur Terre pour proliférer dans ses océans chauds et accueillants. Il se pourrait bien, également, que plusieurs phénomènes aient contribué au développement de la vie sur la troisième planète du Système solaire.

Notre dossier sur le Système solaire.
Mars en 16 points  Photo :  Radio-Canada

Info en continu