Changements climatiques : la glace entourant l’Antarctique s’étend selon une étude

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Image satellite prise en janvier 2010 par l'observatoire de la Terre de la Nasa et illustrant une langue de glace, dans l'Antarctique Image satellite prise en janvier 2010 par l'observatoire de la Terre de la Nasa et illustrant une langue de glace, dans l'Antarctique  Photo :  AFP/Nasa

Des chercheurs de l'Institut royal de météorologie des Pays-Bas soutiennent que le réchauffement de la planète agrandit la banquise autour de l'Antarctique. Cette expansion s'explique par la fonte accélérée des glaces qui recouvrent le continent, selon leur étude publiée dimanche dans la revue scientifique Nature Geoscience.

L'eau douce issue de la fonte des « langues de glace », extension flottante de la calotte continentale, s'accumulerait en une couche plus froide à la surface de l'eau, expliquent les chercheurs néerlandais. Cela favorise la formation de glace de mer, aussi appelé banquise.

« En contraste avec la glace de mer en Arctique, la glace de mer entourant l'Antarctique s'est étendue, avec un record en 2010. » — Étude de l'Institut royal de météorologie des Pays-Bas

Pour la paléoclimatologue française Valérie Masson-Delmotte, le travail de ces chercheurs des Pays-Bas est important et nouveau, car « il propose une nouvelle explication de l'extension de glace de mer qui a augmenté récemment dans certains secteurs autour de l'Antarctique ».

Mme Masson-Delmotte, qui travaille au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, rappelle que la fonte des calottes du Groenland et de l'Antarctique contribue pour un tiers à la hausse du niveau de la mer.

Toutefois, Paul Holland, océanographe polaire au British Antarctic Survey, un centre de recherche du Royaume-Uni, estime que d'autres phénomènes, tels que les changements dans les vents, pourraient expliquer l'augmentation de la banquise en Antarctique.

Facebook