La caféine améliore la mémoire des abeilles

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Une abeille  Photo :  iStockphoto

La caféine présente dans le nectar de fleurs contribuerait à attirer les abeilles et à renforcer leur mémoire et leur apprentissage, montrent des travaux réalisés à l'Université de Newcastle, au Royaume-Uni.

La Pre Geraldine Wright et ses collègues pensent que la caféine rend les abeilles plus efficaces pour la pollinisation.

Les chercheurs ont nourri des abeilles avec une solution sucrée contenant de la caféine qui se trouve naturellement dans le nectar des fleurs de caféiers, de citronniers, d'orangers et de pamplemoussiers.

Ils ont ainsi constaté que ces pollinisateurs étaient trois fois plus aptes à se souvenir du parfum des fleurs et à retourner vers elles que les insectes qui avaient seulement bu de l'eau sucrée.

« Mémoriser les parfums est difficile pour les abeilles qui se déplacent rapidement pour butiner et nous avons découvert que la caféine les aide à mémoriser où se trouvaient les fleurs. » — Geraldine Wright

En outre, la caféine affecte aussi la mémoire à long terme des abeilles puisque les insectes testés avec le stimulant se souviennent trois fois plus que les autres abeilles du parfum des fleurs 24 heures après. Certaines mémorisent même les parfums jusqu'à trois jours après.

Le nectar des fleurs d'arbres à agrumes et de caféiers contient souvent de faibles doses de caféine. Ces doses sont trop faibles pour que les abeilles le sentent, mais sont suffisantes pour modifier leur comportement, notent les chercheurs.

Cette nouvelle connaissance pourrait aider à trouver les moyens de préserver et de faire croître les populations de ces insectes en déclin.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science.

Le saviez-vous? La semaine dernière, deux études montraient que le déclin des pollinisateurs sauvages fait peser une menace encore plus inquiétante sur les récoltes.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.