Confirmation : la vitamine B9 réduit le risque d'autisme

Un foetus

Prendre des compléments de vitamine B9 avant et au début de la grossesse réduit de près de 40 % le risque d'autisme du nouveau-né, montre une étude internationale.

Cette recherche, menée en Norvège, a permis de suivre 85 000 enfants nés entre 2002 et 2008, dont la mère a pris ou non de vitamine B9, également appelée acide folique.
Elle confirme donc les vertus protectrices de la B9 sur le cerveau des bébés à naître.

D'autres travaux avaient montré la grande importance de la vitamine dans le développement cérébral.

D'ailleurs, il avait déjà été établi qu'une carence de vitamine B9 durant la grossesse augmentait beaucoup le risque de malformations du système nerveux primitif de l'embryon.

Il y a deux ans, une recherche effectuée avec le même groupe d'enfants en Norvège montrait que ceux dont les mères avaient pris des compléments de B9 tôt dans leur grossesse avaient deux fois moins de risque de retard important dans le développement du langage à trois ans.

Ces résultats montrent que le moment dans la grossesse où la mère prend de l'acide folique est très important pour réduire le risque d'autisme de l'enfant et paraît être entre quatre semaines avant le début de la grossesse et huit semaines après.

Le saviez-vous? La vitamine B9 est produite naturellement à partir du folate, qu'on trouve en abondance surtout dans les légumes verts à feuilles, les pois, les lentilles, les haricots et les oeufs.

Aucune donnée n'a cependant permis d'établir un lien semblable entre la vitamine B9 et un moindre risque du syndrome d'Asperger. Les auteurs n'ont pas trouvé de lien entre une réduction du risque d'autisme et d'autres compléments alimentaires comme les oméga 3 ou d'autres vitamines et minéraux.

Le détail de ces travaux est publié dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

L'autisme affecte environ 1 % de la population et se traduit par des difficultés à communiquer avec le monde extérieur. Par exemple, les enfants autistes évitent souvent de regarder les gens dans les yeux.

Le saviez-vous?  Au Québec, on diagnostique près de 500 nouveaux cas d'autisme chaque année, quatre fois plus que dans les années 1970. La maladie touche 65 enfants sur 10 000. Les atteintes sont plus ou moins graves, de l'enfant emmuré dans son silence à celui qui parle presque normalement.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

info en continu

Facebook