Voir et suivre les cellules en 3D

Fatih Toy (g.) et Yann Cotte devant leur installation Fatih Toy (g.) et Yann Cotte devant leur installation  Photo :  EPFL/Alain Herzog

Des images en trois dimensions de cellules vivantes ont été obtenues grâce à une nouvelle technique mise au point par l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en Suisse.

L'invention de Yann Cotte et Fatih Toy permet de suivre la réaction cellulaire à divers stimuli. Elle combine la microscopie holographique et le traitement informatique des images.

Les scientifiques peuvent ainsi observer des tissus biologiques vivants à une échelle nanoscopique à l'aide d'images tridimensionnelles d'une résolution remarquable de moins de 100 nm, soit 1000 fois plus fine qu'un cheveu.

La cellule en 3D La cellule en 3D  Photo :  EPFL
Dans l'univers de la microscopie, cette percée est comparée au passage de la photographie à la télévision en direct, affirme l'EPFL.

La méthode n'a recours à aucun produit de contraste ou fluorescent, ce qui permet d'éviter que des expériences soient faussées.

« Nous pouvons observer en direct la réaction d'une cellule lorsqu'elle est soumise à n'importe quel stimulus. Cela ouvre des perspectives inédites, par exemple pour l'étude des effets de substances pharmaceutiques à l'échelle d'une cellule individuelle. » — Yann Cotte

Un neurone en direct

La technique a permis de montrer comment se développe un neurone en montrant, à raison d'une image par minute pendant une heure, sa croissance et la naissance d'une synapse.

Le détail de cette observation est décrit dans la revue Nature Photonics.