Grippe : l'effet des vaccins diffère suivant l'âge

Vaccin  Photo :  iStockphoto

La réponse du corps à la vaccination contre la grippe serait différente selon l'âge, montre une étude américaine. En fait, c'est la réaction du système immunitaire qui évoluerait avec le temps, affirme le Dr Ning Jiang de l'École de médecine de l'Université Stanford.

Pour le corps, la vaccination peut être comparée à un exercice de formation à la défense contre un envahisseur.

Les soldats de ce processus sont les cellules lymphocytes B, et leurs armes, un ensemble large et varié de molécules, appelées anticorps.

Ainsi, dans cette simulation de combat qu'est la vaccination, les lymphocytes B préparent leurs armes contre le virus inactivé ou atténué présent dans le vaccin.

Résultat : les lymphocytes B qui peuvent produire les anticorps les plus efficaces créent un répertoire de réponses potentielles sollicité au bon moment en présence de l'ennemi.

L'équipe américaine a analysé le répertoire des anticorps présents dans le sang de 17 volontaires humains qui étaient immunisés avec des vaccins saisonniers contre les grippes de 2009 et de 2010.

Ces volontaires étaient recrutés dans trois groupes d'âge :

  • des enfants de 8 à 17 ans
  • de jeunes adultes de 18 à 30 ans
  • des personnes âgées de 70 à 100 ans

En ayant recours au séquençage d'ADN à haut débit, les chercheurs ont réalisé un « comptage par tête » des anticorps au sommet de la réponse immunitaire des volontaires au vaccin contre la grippe.

Ils ont observé des différences importantes dans la composition des anticorps correspondant au vaccin suivant l'âge.

Ils ont constaté que le système immunitaire plus âgé a moins d'armes à sa disposition.

Cela pourrait signifier que le vaccin contre la grippe pourrait agir différemment chez les personnes âgées.

Les médecins préviennent que les résultats de cette recherche ne doivent pas amener les personnes âgées à cesser la vaccination.

« Il leur faut plutôt réduire toute activité qui peut augmenter leur exposition au virus de la grippe et demander un avis médical si elles notent des signes d'un début d'infection grippale. » — Auteurs

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science.

Le saviez-vous?

En août dernier, des chercheurs annonçaient être sur la bonne voie vers la création d'un vaccin universel contre la grippe.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook