Climat : où en sommes-nous?

Les glaciers andins ont rétréci de près de moitié

Le glacier Pastoruri, un des plus importants de la Cordillère blanche au Pérou, a perdu de grandes quantités de glace. Le glacier Pastoruri, un des plus importants de la Cordillère blanche au Pérou, a perdu de grandes quantités de glace.  Photo :  AFP/ANDINA

La taille des glaciers tropicaux andins a diminué de 30 % à 50 % au cours des 40 dernières années, affirme une étude.

Ces glaciers, qui représentent la source d'eau potable de dizaines de millions de Sud-Américains, reculent à une vitesse jamais observée en 300 ans

Le rapport, publié dans la revue scientifique Cryosphere, porte sur la fonte d'environ la moitié des glaciers andins, qui se trouvent en Colombie, en Équateur, au Pérou et en Bolivie. L'équipe internationale soutient que ces glaciers sont menacés par une hausse de 0,7 degré de la température moyenne dans les Andes entre 1950 et 1994.

Le glacier de Chacaltaya, en Bolivie, qui abritait une station de ski, a déjà complètement disparu.

Les scientifiques précisent que les glaciers tropicaux reculent partout dans les Andes, mais que la fonte est plus prononcée pour les petits glaciers situés à des altitudes plus faibles. Les glaciers qui se situent sous les 5400 mètres ont perdu environ 1,35 mètre d'épaisseur par année depuis la fin des années 1970. Il s'agit d'un taux deux fois plus grand que pour les grands glaciers, situés plus en altitude.

« Puisque l'épaisseur de ces petits glaciers de faible altitude dépasse rarement 40 mètres, ils pourraient disparaître complètement dans les prochaines décennies, compte tenu du taux de fonte annuel », affirme l'auteur principal, Antoine Rabatel, du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement de Grenoble, en France.

Les chercheurs notent aussi que les quantités de précipitations ont peu changé au cours des dernières décennies dans la région, ce qui ne peut pas expliquer la fonte des glaciers.

Le saviez-vous?

Les glaciers tropicaux, qui couvrent environ 2800 km2, représentent moins de 5 % des glaciers de montagne du monde. La quasi-totalité d'entre eux se situe dans les Andes. Les glaciers andins sont souvent petits, d'une taille inférieure à 5 km2.


Pénuries d'eau

Compte tenu de la tendance actuelle, la région pourrait être aux prises avec des pénuries d'eau dans un avenir proche, soutiennent les chercheurs. Ils citent en exemple les centaines de milliers de personnes vivant dans la vallée du Rio Santa, au Pérou, qui dépendent de l'eau des glaciers pour l'agriculture, l'énergie hydroélectrique et la consommation domestique.

De grandes villes, comme La Paz, en Bolivie, pourraient aussi être menacées par une pénurie d'eau due à la fonte des glaciers.

À l'échelle mondiale, de manière générale, les glaciers ont commencé à perdre de leur masse au début du 20e siècle. Toutefois, quelques glaciers, comme certains situés dans l'Himalaya, seraient en expansion, selon des chercheurs.

Selon le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), les glaciers de montagne sont des indicateurs du changement climatique.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.