Première mondiale : Création de tissu rénal

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Radiographie des reins Radiographie des reins

Des tissus de reins ont été créés à partir de cellules souches pluripotentes induites (iPS), ont annoncé des chercheurs japonais.

Ce type de cellules souches est fabriqué en laboratoire à partir de cellules humaines adultes ramenées à l'état quasi embryonnaire en leur faisant de nouveau exprimer quatre gènes (normalement inactifs dans les cellules adultes) pour qu'elles retrouvent une nouvelle immaturité et la capacité de se différencier dans tous les types cellulaires en fonction de l'endroit où elles sont implantées.

Le Pr Kenji Osafune et ses collègues de l'Université de Kyoto expliquent que la structure complexe de ces tissus rénaux est difficile à reconstituer une fois endommagée.

En fait, cette structure est composée de tissus du mésoderme intermédiaire. Ils ont été reproduits avec un taux de réussite de plus de 90 % après 11 jours de culture.

Cette percée représente un premier pas vers la transplantation de tissu rénal généré à partir de cellules iPS. Elle donne espoir aux personnes souffrant de problèmes rénaux graves parfois en attente de greffe.

De nombreux obstacles restent quand même à surmonter avant d'arriver au traitement médical.

« C'est une étape très importante. On ne sait pas encore si le simple fait de greffer des cellules régénérées permettra vraiment de guérir les maladies rénales. » — Pr Kenji Osafune
Le saviez-vous? Au Québec, des 360 personnes ayant obtenu une greffe d'organe en 2010, 193 ont reçu un rein. Si le rein est l'organe le plus transplanté, 976 personnes étaient toujours en attente d'un rein en décembre 2010. Le rein est l'organe le plus demandé.

De plus, l'équipe nippone a également découvert que les cellules surrénales et les cellules de la glande de reproduction peuvent être cultivées à l'aide de la même méthode.

Le détail de cette découverte est publié dans la revue Nature Communications.

Le saviez-vous? L'année dernière, le Japonais Shinya Yamanaka, directeur du CiRA, et le Britannique John Gurdon ont été récompensés conjointement du prix Nobel de médecine pour avoir mis au point la méthode qui permet de reprogrammer les cellules adultes en cellules souches, une technique importante pour l'avenir de la médecine régénérative.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.