L'Antarctique de l'ouest fond plus vite qu'on le croyait

Radio-Canada avec Reuters
La fonte de l'Antarctique de l'Ouest est plus rapide que l'on croyait La fonte de l'Antarctique de l'Ouest est plus rapide que l'on croyait  Photo :  AFP/SOPHIE LAUTIER

Une étude publiée par l'Université de l'Ohio révèle que l'Antarctique occidental se réchauffe presque deux fois plus vite qu'on le pensait.

Des chercheurs ont constaté que la température annuelle moyenne relevée à la station américaine sur la Terre Marie Byrd avait augmenté de 2,4 degrés Celsius depuis les années 50, ce qui est le triple de la moyenne mondiale.

Cette hausse accentue les craintes au sujet de la fonte accélérée des glaces aux pôles et de la montée du niveau des mers qui en résulte. Une fonte de toute la glace qui recouvre l'Antarctique occidental pourrait élever le niveau des eaux de 3,30 mètres, au minimum.

Un groupe d'experts qui dépend des Nations unies estime que le siècle actuel pourrait voir le niveau des mers augmenter de 18 cm à près de 60 cm, sans prendre en compte l'accélération de la fonte des glaces dans l'Antarctique et le Groenland.

Au cours du 20e siècle, le niveau des mers a augmenté d'environ 20 cm.

L'Antarctique occidental est la partie de l'Antarctique qui se situe dans l'hémisphère ouest. Elle comprend la Terre Marie Byrd, la Terre d'Ellsworth et la péninsule Antarctique.

info en continu

Facebook