Titan, le superordinateur le plus puissant

Circuits informatiques  Photo :  iStock

Titan est devenu le superordinateur le plus puissant de la planète. L'appareil de la compagnie américaine Cray a délogé un rival d'IBM de la tête du classement TOP500 dévoilé lundi.

Selon les chercheurs américains et allemands qui établissent ce classement, Titan a effectué 17,59 petaflops ou 17,59 millions de milliards d'opérations à la seconde. Avec 9 mégawatts d'électricité, soit assez pour alimenter 9000 ménages, il peut théoriquement atteindre 27 petaflops.

Financé par le ministère américain de l'Énergie, ce Cray fondé sur le système XK7 est installé au laboratoire national américain d'Oak Ridge, dans le Tennessee. Les chercheurs l'utilisent notamment pour étudier les changements climatiques et calculer l'efficacité énergétique des moteurs et des matériaux.

Titan détrône ainsi le Sequoia d'IBM du Laboratoire national Lawrence Livermore, en Californie, pouvant effectuer 16,32 petaflops.

En troisième place figure le Fujitsu K, qui se trouve à l'Institut Riken à Kobe, au Japon. Il est suivi par l'IBM BlueGene/Q baptisé Mira du laboratoire national américain Argonne, en Illinois. Un autre IBM BlueGene/Q appelé Juqueen existe à Forschungszentrum Juelich, en Allemagne.

D'après le classement, 251 des 500 ordinateurs les plus puissants du monde sont aux États-Unis, contre 105 en Europe et 123 en Asie. La Chine en compte 72 sur son territoire.

Le TOP500 est déterminé par l'Université de Mannheim en Allemagne et le Laboratoire national Lawrence Berkeley aux États-Unis.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Facebook