L'efficacité des oméga-3 mise en doute

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Gélules d'oméga-3 Gélules d'oméga-3  Photo :  iStockphoto

Le fait de prendre des compléments d'acide gras oméga-3 n'est pas lié à une réduction du risque d'accident cardiovasculaire ou de toutes causes de mortalité, montrent les résultats de 20 études publiées jeudi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Près de 70 000 personnes ont participé à ces recherches, dont les données tendent à contredire plusieurs autres études réalisées depuis quelques années.

Selon le médecin grec Evangelos Rizos, de l'hôpital de Ioannin, les analyses n'indiquent aucun lien statistiquement significatif entre toutes causes de mortalité et des compléments d'oméga-3 dérivés de poissons.

« Nos résultats ne justifient pas le recours aux oméga-3 dans la pratique clinique quotidienne ou comme recommandation en complément alimentaire. » — Dr Evangelos Rizos

Les mécanismes d'action des acides gras oméga-3 ne sont pas clairement définis, encore à ce jour. Selon certains chercheurs, ils pourraient contribuer à abaisser les niveaux de mauvais cholestérol. Ainsi, ils préviendraient des troubles du rythme cardiaque et abaisseraient la tension artérielle.

Actuellement, les principales sociétés médicales recommandent de prendre des oméga-3, soit en complément alimentaire, soit au moyen d'un régime alimentaire, particulièrement aux personnes ayant subi un infarctus.

D'autres études ont montré les bienfaits des oméga-3 pour prévenir l'alzheimer, la dépression et certaines maladies des yeux.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Facebook