Le GPS des pigeons enfin expliqué

Des pigeons voyageurs  Photo :  iStockphoto

Des neurones dans le cerveau des pigeons voyageurs les aident à naviguer en se servant du champ magnétique terrestre, ont découvert des chercheurs américains.

Pour établir la provenance de ce GPS interne, le neuroscientifique David Dickman et ses collègues du Baylor College of Medicine ont placé des oiseaux dans une chambre noire, où le champ magnétique était réglé. L'activité cérébrale des pigeons a été enregistrée en réaction aux changements dans le champ magnétique, ce qui les a aidés à identifier les cellules nerveuses qui permettent aux oiseaux de s'orienter.

Plus tôt ce mois-ci, des chercheurs autrichiens avaient démonté la théorie selon laquelle le pigeon voyageur compte sur la présence de particules de magnétite dans la partie supérieure du bec pour se diriger.

Le saviez-vous?

En décembre dernier, des biologistes néo-zélandais ont démontré que les pigeons pouvaient classer des ensembles par rapport au nombre d'éléments qu'ils contiennent, tout comme le font les singes.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Facebook