Scientifiques de l'année : une tradition depuis 26 ans

Un trio d'astrophysiciens récompensé

L'équipe des Années lumière remet le titre de Scientifique de l'année 2008 de Radio-Canada à trois astrophysiciens québécois pour la réalisation de la toute première photographie d'un système solaire multiple autre que le nôtre.

scientifiques-2008 Le vice-président principal des Services français de Radio-Canada, Sylvain Lafrance et les récipiendaires.  Photo :  Luc Lavigne

Le trio comprend deux anciens étudiants et un professeur formés à l'Université de Montréal: Christian Marois de l'Institut Herzberg d'astrophysique du Conseil national de recherches Canada, David Lafrenière, de l'Université de Toronto, et le Pr René Doyon, de l'Université de Montréal et membre du Centre de recherche en astrophysique du Québec (CRAQ). Ce dernier est également directeur de l'Observatoire du mont Mégantic.

Grâce à la technique de l'imagerie angulaire différentielle qu'ils ont eux-mêmes créée, ils ont capté l'image directe de trois planètes plus grosses que Jupiter qui gravitent autour de l'étoile HR 8799, située à 130 années-lumière de la Terre.

Un système planétaire L'étoile HR 8799 est visible à l'oeil nu  Photo :  CNRC

Selon l'équipe de Radio-Canada, cette percée est sans doute l'une des plus importantes dans cette quête d'une planète rocheuse comme la Terre depuis la première détection, indirecte, d'une exoplanète par des Suisses en 1995.

La nature des clichés infrarouges obtenus à l'aide de la technique de l'imagerie angulaire différentielle (développée par Christian Marois et deux collègues québécois) a été confirmée grâce à des appareils et à des technologies de traitement de l'image évolués.

Cette nouvelle façon d'observer les exoplanètes permet de différencier la luminosité d'une étoile et celle des planètes qui l'entourent.

Jusqu'à aujourd'hui, ce type de planètes était repéré avec des microlentilles, qui détectent une étoile et ses satellites grâce à la déviation de la lumière d'une étoile source située en arrière-plan.

« Nous avons finalement réussi à saisir une véritable image d'un système solaire entier. Il s'agit d'un jalon dans la quête de systèmes planétaires orbitant autour des étoiles. » — Christian Marois

En détails

Plus grosses que Jupiter, les planètes photographiées gravitent autour de l'étoile HR 8799 située dans la constellation de Pégase.

Ces planètes sont encore suffisamment jeunes pour rayonner dans l'infrarouge la chaleur issue de leur période de formation, qui daterait d'environ 60 millions d'années, l'âge estimé de l'étoile.

Une analyse de cette luminosité révèle que les planètes possèdent des masses comprises entre 7 et 10 fois celle de Jupiter et qu'elles sont en révolution autour de l'étoile centrale.

Les détails de cette découverte ont été publiés dans la revue Science du 14 novembre 2008.

Systemeplanetaire-impression HR 8799 a environ 1,5 fois la masse du soleil.  Photo :  Observatoire Gemini/Impression artistique
Le titre de scientifique de l'année est décerné pour la 22e année. Les lauréats seront reçus à l'émission Les années lumière le dimanche 27 janvier 2008, entre 12 h et 14 h, et feront l'objet d'un portrait à l'émission Découverte, le même jour à 18 h 30.

En complément