Le président du Parti vert du Canada démissionne

La Presse Canadienne
Paul Estrin Paul Estrin  Photo :  Facebook

Le président du Parti vert, Paul Estrin, a annoncé sa démission à la suite de la controverse provoquée par ses commentaires au sujet du conflit dans la bande de Gaza.

Dans un communiqué affiché seulement en anglais sur le site Internet du parti, il a indiqué que sa démission est déjà en vigueur.

Se disant fier « des réussites et des accomplissements » réalisés au cours de son mandat, M. Estrin a affirmé qu'il n'avait pas eu l'intention de « créer de la confusion ». Il ne voulait pas non plus que ses déclarations affectent négativement le parti.

Il y a une semaine, M. Estrin avait rédigé, pour un blogue, un article intitulé « Pourquoi Gaza m'attriste » dans lequel il exprimait son soutien à Israël. Il a plus tard indiqué que ce commentaire reflétait son opinion personnelle et non celle du parti.

Le Parti vert dit défendre une « neutralité engagée ». La formation a demandé à Israël et au Hamas de cesser les hostilités.

Paul Estrin apparaît également parmi les 110 signataires d'une lettre publiée dans Le Devoir de mardi en appui à la politique israélienne face au Hamas dans la bande de Gaza.