Le gouffre qui a avalé un homme en Floride pourrait engloutir toute la maison

En Floride, des ingénieurs travaillent devant la maison au-dessous de laquelle s'est formé un gouffre qui a avalé un homme. En Floride, des ingénieurs travaillent devant la maison au-dessous de laquelle s'est formé un gouffre qui a avalé un homme.  Photo :  AP/Chris O'Meara

Des ingénieurs enquêtaient avec prudence samedi sur un gouffre ayant avalé un homme et le contenu de sa chambre en Floride, disant craindre que la maison entière ne disparaisse dans les entrailles de la terre.

Jeff Bush, âgé de 37 ans, se trouvait dans sa chambre jeudi soir lorsque le sol s'est ouvert sous la pièce. Les cinq autres personnes qui se trouvaient dans la résidence de Seffner, près de Tampa, ont réussi à s'échapper saines et sauves. Jeremy, le frère du disparu, a sauté dans le trou pour essayer de l'aider mais a dû lui-même être secouru par un adjoint du shérif.

D'autres tests devaient être effectués samedi matin. Les ingénieurs ont passé la journée de vendredi à la propriété, notamment pour prélever des échantillons de terre, tout en reconnaissant que tout le terrain était dangereux. Personne n'a eu le droit de retourner dans la demeure.

Bill Bracken, le propriétaire d'une firme d'ingénierie chargée d'évaluer le gouffre, a déclaré qu'il ne savait pas pourquoi la maison n'avait pas encore été engloutie. Il a décrit le sol se trouvant sous la résidence comme étant une masse importante et très instable.

Jeff Bush Jeff Bush  Photo :  AP/Jeremy Bush

L'un des administrateurs du comté de Hillsborough, Mike Merrill, a affirmé pour sa part que le gouffre, qui a pour l'instant 6 mètres de diamètre et 6 mètres de profondeur, était particulier et que c'était pour cette raison qu'il fallait agir avec circonspection.

Les autorités ont aussi indiqué que M. Bush était probablement décédé et que sa famille souhaitait récupérer son corps le plus rapidement possible, refusant toutefois de mettre en danger la vie d'autres personnes.

Deux maisons voisines ont été évacuées et d'autres pourraient aussi l'être. Même les représentants des médias ont dû quitter un terrain qui se trouvait en face du lieu du drame pour s'installer à un endroit plus sécuritaire situé quelques centaines de mètres plus loin.

« C'est une situation très complexe », a déclaré le chef du service des incendies du comté de Hillsborough, Ron Rogers. « Elle continue à évoluer et le sol continue à s'affaisser. »

Les gouffres sont chose commune en Floride en raison de la présence sous la surface du sol de cavernes recouvertes d'une couche de calcaire, une pierre poreuse qui se dissout facilement dans l'eau. Même si des voitures, des résidences et d'autres édifices ont déjà été engloutis, il est rare que ce genre de phénomène fasse des victimes.

Associated Press


Info en continu Afficher le fil complet

Facebook