Deux jardins zoologiques canadiens classés les pires au monde

Lucy l'éléphante L'éléphante Lucy au zoo d'Edmonton (archives)

Deux sites établis au Canada font partie des 10 pires jardins zoologiques au monde, selon une organisation internationale qui veille à la défense des animaux.

L'organisme américain In Defense of Animals (IDA), qui dit compter quelque 100 000 membres et qui est établi à San Rafael, en Californie, a déterminé que le zoo de la vallée d'Edmonton était le pire au monde, devant un autre établissement canadien, le zoo privé de Bowmanville, à l'est de Toronto.

Le zoo de la vallée d'Edmonton obtient une si mauvaise note en raison de la controverse qui perdure au sujet d'une femelle éléphant âgée, nommée Lucy.

Nicole Meyer, porte-parole de IDA, explique que les recherches scientifiques démontrent que les éléphants, pour s'épanouir, ont besoin d'espace pour marcher, de structures sociales pour élever leur progéniture et un riche environnement naturel.

Selon l'organisme, les responsables du zoo d'Edmonton ont, de façon égoïste, condamné Lucy à une vie solitaire après lui avoir retiré sa compagne de 18 ans, un éléphant femelle nommée Samantha, en 2007.

De son côté, le zoo de Bowmanville a subi les critiques de l'IDA parce que son seul éléphant femelle, Limba, vit également sans compagnon.


Info en continu Afficher le fil complet

    Facebook