La plus vieille Américaine décède à l'âge de 114 ans

Mamie Rearden, en 2008, alors âgée de 110 ans, entourée de ses filles, Martha (gauche) et Mary Mamie Rearden, en 2008, alors âgée de 110 ans, entourée de ses filles, Martha (gauche) et Mary  Photo :  Michael Holahan

La plus vieille citoyenne américaine, une femme de 114 ans résidant en Caroline du Sud, est décédée, ont annoncé deux de ses filles samedi.

Mamie Rearden a détenu le titre de doyenne des Américains pendant environ deux semaines. Elle vivait à Edgefield et est morte mercredi dans un hôpital d'Augusta, en Georgie. Ses filles Sara Rearden de Burtonsville, au Maryland, et Janie Ruth Osborne de Edgefield en ont fait l'annonce, expliquant que leur mère s'était fracturé la hanche après une chute il y a trois semaines.

Le Gerontology Research Group, qui vérifie l'information sur les âges pour le livre Guinness des records, a indiqué que Mamie Rearden était l'Américaine la plus âgée après le décès le mois dernier de Dina Manfredini, de l'Iowa, âgée de 115 ans.

La naissance de Mme Rearden, le 7 septembre 1898, avait été enregistrée dans le recensement de 1900, selon Robert Young du Gerontology Research Group.

Madame Rearden était plus d'un an la cadette de la personne la plus âgée au monde, Jiroemon Kimura, un Japonais de 115 ans.

Elle a été mariée pendant 59 ans, jusqu'au décès de son mari Oacy en 1979, et avait élevé 11 enfants, dont 10 sont toujours en vie.

Mme Rearden avait travaillé comme enseignante pendant plusieurs années avant de devenir enceinte de son troisième enfant. Elle avait appris à conduire pour la première fois au milieu des années 1960, alors qu'elle avait 65 ans. Elle avait utilisé ce nouvel atout pour reconduire à l'école des enfants qui habitaient dans des régions rurales.


Associated Press