Un pilote de ligne en état d'ébriété arrêté par la police à Minneapolis

Un jet d'American Eagle Un jet d'American Eagle  Photo :  Stephan Savoia

La police aéroportuaire a arrêté un pilote d'American Eagle qui a échoué un test d'alcoolémie alors qu'il se préparait à piloter un avion de Minneapolis-Saint-Paul à New York, ont annoncé les autorités.

Le pilote préparait l'avion pour le décollage vers 6 h 30 quand des agents de la police aéroportuaire sont montés dans l'appareil, d'après le porte-parole de l'aéroport de Minneapolis-Saint-Paul, Patrick Hogan. Les policiers lui ont fait passer un éthylotest et l'ont arrêté, le soupçonnant d'être sous l'effet de l'alcool.

« Un témoin avait senti une odeur d'alcool sur le pilote et a informé la police de la situation », a indiqué M. Hogan.

Les passagers n'étaient pas encore montés dans l'avion quand les policiers ont arrêté le pilote.

Le pilote a été suspendu pendant la durée de l'enquête, selon Matt Miller, un porte-parole d'American Airlines, qui possède American Eagle. Le transporteur aérien coopère avec les autorités et mènera une enquête interne, a-t-il précisé.

« Le vol a été retardé d'environ 2 h 30, le temps de trouver un pilote de rechange. Le taux d'alcoolémie permis pour les pilotes d'avion est moins élevé que pour les automobilistes », a indiqué M. Hogan.

« Au Minnesota, le limite pour les piotes est de 0,04, ce qui est beaucoup plus strict que pour une personne qui conduit sur une route de l'État », a-t-il dit.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook