Un maire démissionne après un différend sur la consommation d'alcool

Jason Carter, maire démissionnaire du village de Charlo, N.-B. Jason Carter, maire démissionnaire du village de Charlo

Un village situé au nord du Nouveau-Brunswick demande au gouvernement provincial de tenir une élection partielle, car leur maire a démissionné après avoir reçu des plaintes indiquant que certains de ses conseillers buvaient de l'alcool dans les bureaux du conseil municipal.

Jason Carter a quitté ses fonctions de maire du village de Charlo, la semaine dernière, après avoir appris que certains de ses conseillers buvaient parfois de l'alcool dans son bureau au terme de rencontres. Selon M. Carter, ceux-ci refusaient de mettre fin à cette pratique, malgré les avertissements répétés de leur maire.

Le maire Carter a précisé que l'établissement n'a pas de permis d'alcool et il s'est dit inquiet de voir le village tenu responsable si un conseiller était impliqué dans un accident après avoir bu dans les bureaux municipaux.

Or, selon l'adjoint au maire Denis McIntyre, les conseillers ont bu dans le bureau du maire en quelques occasions seulement, et aucune décision concernant le village n'a été prise durant ces rencontres.

M. McIntyre affirme plutôt que le conseil municipal a accepté la décision de M. Carter parce qu'il était difficile de travailler avec lui et qu'il se trouvait souvent en position de conflit avec le reste des conseillers.

Il a ajouté que le conseil avait choisi mardi soir de se débarrasser de l'alcool et de demander à la province d'autoriser une élection partielle afin de combler le poste de maire, désormais vacant.

Élections Nouveau-Brunswick a indiqué qu'une fois la demande reçue, celle-ci serait ajoutée à la liste d'élections partielles qui seront tenues en mai.

The Associated Press

Info en continu Afficher le fil complet

    Facebook