Tempête dans le nord-est des États-Unis : 600 000 foyers toujours dans le noir

Radio-Canada avec Agence France-Presse et La Presse Canadienne
Le reportage de Philippe Leblanc

Une tempête monstre qui s'est abattue sur le nord-est des États-Unis dans la nuit de vendredi à samedi a laissé derrière elle près d'un mètre de neige à certains endroits dans le corridor allant de New York à Boston, privant d'électricité plus de 650 000 résidences et commerces.

En fin d'après-midi, samedi, près de 600 000 abonnés étaient toujours sans électricité.

À New York, le maire Michael Bloomberg estime désormais que « le pire » a été évité. Plus de 30 cm de neige sont tombés sur cette ville, alors que Boston en a reçu plus de 60 cm, accompagnés de vents dépassant les 100 km/h. Dans l'État du Connecticut, on compte 86 cm de neige par endroits.

En Nouvelle-Angleterre, les transports ont été paralysés.

Afin de faciliter le déneigement, le gouverneur du Massachusetts et celui du Connecticut ont interdit la circulation aux véhicules non essentiels vendredi, les contrevenants pouvant être condamnés à une amende de 500 $ ou à une peine de prison d'un an. L'interdiction a été levée en fin d'après-midi, samedi. Cinq États de la région ont aussi décrété l'état d'urgence.

« C'est une tempête record. Cela va prendre du temps pour sortir de toute cette neige. » — Le gouverneur du Connecticut, Dan Malloy
Hydro-Québec a envoyé une centaine d'employés au Massachusetts pour prêter main-forte à leurs collègues américains pour rétablir le courant.

Aéroports perturbés

Les compagnies aériennes ont annulé plus de 5300 vols. Les trois principaux aéroports desservant New York ont été fermés vendredi soir avant de permettre à certains avions de se poser sur ses pistes samedi matin. L'aéroport Logan à Boston devait reprendre ses activités samedi après-midi.

Voici les messages Twitter de notre journaliste Philippe Leblanc, à Boston

La tempête a par ailleurs occasionné des inondations le long de la côte américaine. Plusieurs villages ont été évacués.

La tempête sur le nord-est des États-Unis est le résultat de la rencontre entre deux systèmes météorologiques. Un système orageux remontant la Louisiane s'est greffé à la perturbation qui amenait de la neige d'ouest en est sur le Canada.

Neuf morts

Selon les policiers, la tempête a fait au moins neuf morts. Entre autres, un homme de 74 ans qui circulait à pied est mort après avoir été renversé par une automobiliste dans l'État de New York. Dans le New Hampshire, un homme a été tué après avoir perdu le contrôle de son véhicule qui s'est écrasé contre un arbre. Dans la région de Boston, deux personnes, notamment un petit garçon de 12 ans, sont mortes empoisonnées au monoxyde de carbone pendant qu'elles aidaient à déneiger des voitures dont les tuyaux d'échappement étaient bouchés. 

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook