Québec entame les consultations

Pollution

Le gouvernement de Jean Charest a entamé jeudi des consultations en vue de fixer ses cibles de réduction de gaz à effet de serre d'ici 2020.

En vue de fixer ses de réduction des gaz à effet de serre d'ici 2020, le gouvernement de Jean Charest entame des consultations.

Une trentaine de groupes ont été invités à ces consultations. Il s'agit des environnementalistes, des Villes comme Montréal et Québec, Hydro-Québec, ainsi que des associations d'industriels.

Lors de ces séances, les groupes invités doivent se prononcer sur les quatre scénarios préconisés par le gouvernement durant la période 2012-2020; soit une réduction de moins de 10 % par rapport à la période 1990, moins 12 %, ou moins 15 % comme le préconise l'Ontario, enfin moins 20 % à l'image des pays européens.

Cependant, tous ces scénarios sont en deçà des objectifs recommandés par les Nations unies, soit une réduction de 25 à 40 % d'ici 2020.

Certains groupes reprochent au gouvernement d'avoir déclenché le processus de consultations en retard. Le biologiste de l'Université du Québec à Chicoutimi, Claude Villeneuve, a décliné l'invitation, qualifiant ces rencontres d'« exercice politique tape-à-l'oeil ».

Le gouvernement avait promis de rendre sa position publique avant la conférence des Nations unies sur le climat, qui aura lieu à Copenhague, au Danemark, en décembre prochain.

D'après un reportage d'Étienne Leblanc

Info en continu