À cette époque…
Un reportage de Jean-Yves Michaud, journaliste parlementaire (15 juin 1987) ()
 
   


Une tentative de rétablissement

Les conservateurs de Brian Mulroney, face à une opinion publique favorable au rétablissement de la peine de mort, promettent la tenue d'un vote libre sur la question.

 


Dans un vote historique, le 30 juin 1987, la Chambre des communes décide à 148 voix contre 127 de ne pas relégaliser la peine capitale, éloignant ainsi la perspective de son rétablissement dans un avenir prévisible.

On mettra plutôt en place un comité des Communes chargé de trouver une solution de rechange décente et pratique pour garder en prison les criminels dangereux et pour permettre une remise en liberté conditionnelle plus efficace et qui protège mieux la société.

Page précédenteRetour dans le haut de la pagePage suivante