JOURNALISTE :Sophie-Hélène Lebeuf oct. 2003  Radio-Canada.ca/nouvelles

Le règne de Jean-Paul II passera sans contredit à l'Histoire.

Jamais un souverain pontife n'avait été aussi loin sur la voie du dialogue entre les religions et les peuples, aucun n'avait autant œuvré en faveur de la paix. En 25 ans de pontificat, plus de 100 pays ont reçu la visite officielle de ce « pape voyageur » qui déplaçait les foules. Pourtant, cet homme engagé et ouvert sur le monde cultivait un rigoureux conservatisme sur les questions morales.

Le jeune cardinal énergique qui avait accédé à la papauté avait fait place à un vieillard au dos courbé, au visage ridé et à la voix fragile. Mais, malgré la fatigue et une santé de plus en plus délicate, Jean-Paul II, encore animé par son engagement des débuts, a mené sa mission jusqu'à la fin.

Lors de ses obsèques, en avril 2005, la foule massée sur la place Saint-Pierre, à Rome, avait lancé le cri « Santo subito » (saint tout de suite). Dès juin 2005, son successeur Benoît XVI a entamé la procédure de béatification, qui s'est terminée en janvier 2011. Jean-Paul II sera proclamé bienheureux le 1er mai 2011, à Rome.

Portrait d'un homme qui a su renouveler sa fonction..