es événements marquants
Toute forme de précipitation demande une condensation de la vapeur d'eau. Lorsque les gouttelettes d'eau des nuages sont assez grosses, elles deviennent trop lourdes pour être supportées par un nuage; elles se mettent alors à chuter vers le sol. Trois choses déterminent la forme finale sous laquelle la précipitation se présente : les courants aériens, la température et l'humidité.

Janvier

6 janvier 1998
Le verglas paralyse le Québec. Quatre jours consécutifs de pluie verglaçante (les 6, 7, 8 et 9 janvier) provoquent une série de pannes électriques qui touchent l'Outaouais, les Laurentides, l'île de Montréal et surtout la Montérégie. Le cœur de la crise se situe dans le « triangle noir » formé par les villes de Saint-Jean, Granby et Saint-Hyacinthe. Au pire de la crise, 1 393 300 abonnés d'Hydro-Québec sont privés d'électricité. Le vendredi noir (9 janvier), Montréal frôle la catastrophe : les usines de filtration, privées de courant, s'arrêtent temporairement, et la ville est menacée d'une pénurie d'eau potable.

10 janvier 1859
Il fait -26,5 degrés Celsius à Toronto. C’est l'une des basses températures enregistrées au Canada entre 1840 et 1970.

11 janvier 1968
Trois jours de pluie verglaçante suivie de tempêtes de neige plonge le sud de l’Ontario dans le chaos : pannes d’électricité, fermeture de voies rapides, annulation de vols aériens.

Saviez-vous que?
Au Canada, pendant une année moyenne, 80 tornades font 2 morts et 20 blessés, sans parler des millions de dollars de dégâts aux propriétés.

19 et 20 janvier 1935
Vancouver et Victoria enregistrent des températures extrêmement basses qui entraînent des pénuries d’essence et le gel de provisions d’eau. Des températures de -15,5 degrés Celsius à Vancouver furent suivies de chutes de neige de 44,5 centimètres. Le tout a été suivi d’une période de pluie et de temps très doux. Résultats : le toit du Forum et ceux de nombreuses autres bâtisses se sont écroulés.

23 janvier 1935
La température la plus basse jamais relevée dans une station de l’est du Canada : -58 degrés Celsius, à Iroquois Falls, en Ontario.

 

Février

2 et 3 février 1960
Des chutes de neige records de 77 cm furent enregistrées à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

3 février 1947
La température la plus basse qu’on ait jamais enregistrée officiellement au Canada, -63 degrés Celsius, fut relevée à Snag, au Yukon.

16 février 1959
Terre-Neuve est frappée par l’une des pires tempêtes de neige de son histoire. À Saint-Jean, 6 personnes sont mortes et 70 000 autres sont privées d’électricité. Le lendemain matin, des amas de neige de 4,6 mètres obstruent les principales artères de la ville.

25 et 26 février 1961
La région de Montréal subit une tempête de verglas. Total des dommages : 7 millions de dollars.



Mars

4 mars 1971
La tempête du siècle frappe le sud du Québec. La ville de Montréal est paralysée pendant 2 jours par des vents allant jusqu’à 110 km/h et des chutes de neige d’environ 47 cm.

Avril

17 avril 1967
Une série d’orages traverse le sud-ouest de l’Ontario. Plusieurs tornades ont suivi et une personne a perdu la vie.

17 au 29 avril 1967
Des chutes de neige records atteignant 177 cm frappent l’Alberta. Deux orages balaient, à une semaine d’intervalle, le sud de la province. Résultat : les régions agricoles sont déclarées « zones sinistrées ». Le bétail meurt de faim, des milliers de bêtes périssent en plein pâturage.

 

Mai

18 mai 1950
La rivière Rouge déborde près de Winnipeg, au Manitoba. Résultats : plus de 100 000 personnes sont évacuées et 5000 maisons et bâtiments sont endommagés. Les pertes sont alors évaluées à 100 millions de dollars.

Mai 1948
D’importantes inondations causent la perte de 2000 maisons en Colombie-Britannique, et 55 000 acres de terres sont inondées.

 

Juin

19 juin 1955
Une tornade traverse la ville de Vita, au Manitoba. Des 400 habitants, 300 sont blessés, et les dommages sont évalués à 500 000 $.

22 juin 1922
Une tornade s’abat sur Portage, au Manitoba, à 2 h dans la nuit. Cinq personnes perdent la vie et des dizaines d’autres sont blessées.

30 juin 1912
Le « cyclone de Regina » frappe la Saskatchewan. Huit personnes perdent la vie et des centaines d’autres sont blessées. La tempête cause, à l’époque, des dommages de plus de 4 millions de dollars.

 

Juillet

5 juillet 1937
La température la plus élevée qu’on ait jamais relevée au Canada est enregistrée à Midale, en Saskatchewan : 45 degrés Celsius.

11 juillet 1970
Violentes tempêtes de grêle en Alberta. Il est tombé des grêlons de la dimension d’une balle de tennis à Rocky Mountain House. Des édifices ont été endommagés.

14 juillet 1987
La région de Montréal subit un orage monstre. En 2 heures, pas moins de 102 mm de pluie tombent sur la ville. Résultats : deux noyades et des dégâts matériels importants.

19 et 20 juillet 1996
De violents orages produisent des précipitations très importantes dans la région du Saguenay et causent une inondation historique. Résultats : les villes de La Baie, Jonquière, Chicoutimi et Hébertville sont lourdement touchées. Des centaines de maisons et d'édifices sont emportés. Les dommages sont estimés à environ 600 millions de dollars. Plus de 15 000 personnes sont évacuées de leur résidence, et on compte 7 morts.

 

Août

4 août 1969
Une tempête de grêle frappe Edmonton. Résultats : 7 millions de dollars de dommages.

15 août 1971
La queue de l’ouragan Berth frappe la Nouvelle-Écosse et cause des inondations importantes. À l’aéroport international d’Halifax, ont enregistre des précipitations de 29,6 cm.

20 août 1970
Des vents violents frappent la région de Sudbury, en Ontario. Résultats : 4 morts, 750 sinistrés et plus de 6 millions de dollars de dommages.

25 août 1873
Un ouragan frappe l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse. Résultats : plusieurs victimes. Des centaines de bateaux détruits, des ponts, des quais et des édifices sont endommagés.

31 août 1961
La région de Timmins, en Ontario, est frappée par des pluies torrentielles. Le Town Creek déborde et cause une importante inondation. Cinq personnes meurent et des routes sont détruites.

 

Octobre

15 octobre
L’ouragan Hazel traverse le centre-sud de l’Ontario. Le nord de Toronto est particulièrement frappé par les vents violents et les inondations. Résultats : 80 morts, des dizaines de blessés et des dommages de 24 millions de dollars.

 

Décembre

1er décembre 1964
Une tempête violente s’abat sur les provinces Atlantiques. Vingt-trois personnes perdent la vie.

15 décembre 1964
Les plaines de l’Ouest sont frappées par ce qu’il est convenu d’appeler le « Grand Blizzard ».


Quelques records

La rafale de vent la plus importante a été enregistrée le 12 avril 1934 au mont Washington, aux États-Unis. Le vent a alors soufflé à 322 km/h!

Le changement de température le plus rapide a été enregistré le 22 janvier 1943 à Spearfish, dans le Dakota du Sud. La température a alors varié de 27 degrés Celsius, passant de -20 à 7 degrés Celsius le même jour!

La température la plus élevée à été atteinte dans la ville libyenne de Al’Aziziyah, où il a fait 57,8 degrés Celsius le 13 septembre 1922.

Le lieu le plus froid : la station Vostok, en Antarctique. Il a fait -89,2 degrés Celsius le 21 juillet 1983.

 

Design et intégration : Luc Lavigne