Radio-Canada - zone Nouvelles
Logo Radio-Canada

Les compressions

Réduction des dépenses de 5,2 milliards par année à l’horizon 2016-2017, ce qui se traduit par 19 200 postes abolis dans la fonction publique. >>

Petites mesures intéressantes

Vérification de l’étiquetage alimentaire renvoyée aux consommateurs, élimination du secrétariat responsable des nominations publiques au sein du Conseil privé, fin du programme Katimavik, élimination de la pièce de 1 ¢. >>

Retraite

L’âge de l’admissibilité aux prestations fédérales de retraite passera graduellement de 65 à 67 ans à partir de 2023. Dès l’an prochain, les Canadiens pourront aussi reporter la date de leur retraite.>>

Entreprises

Une nouvelle approche pour soutenir la recherche et le développement et des investissements dans le capital de risque.  >>

Environnement

Abolition de l’organisme gouvernemental qui était chargé des analyses et avis stratégiques, annonce d’un projet de simplification des lois environnementales et un grand intérêt pour les projets de pipelines. >>

Les Autochtones

Investissements dans l’éducation et la qualité de l’eau, ouverture à changer la loi pour permettre la propriété privée dans les réserves. >>

Immigration

Le gouvernement veut modifier le système d’immigration pour que l’accueil de travailleurs étrangers soit mieux arrimé aux besoins du marché du travail. >>

Infrastructures et municipalités

D’ici deux ans, 150 millions de dollars de plus seront investis dans les infrastructures communautaires. >>

Le budget de la majorité et de l'austérité

Le premier budget portant réellement l’empreinte d’un gouvernement conservateur majoritaire est celui de l’emploi, de la croissance et de la prospérité, clame le ministre des Finances, Jim Flaherty. Mais à plusieurs égards, il passera aussi à l’histoire comme celui des compressions draconiennes dans l’appareil public.

Des compressions de 5,2 milliards de dollars seront mises en œuvre au cours des trois prochaines années, ce qui équivaut à 6,9 % des dépenses de programme. Plusieurs ministères – Agriculture, Finances, Ressources naturelles, Transports, Sécurité publique, Travaux publics – devront réduire leurs dépenses de 10 %. Quelque 19 200 emplois fédéraux seront perdus.

Malgré ces compressions, le retour à l’équilibre budgétaire reste prévu à l’horizon 2015-2016. Le déficit prévu pour l’année budgétaire 2014-2015 n’est cependant que de 1,3 milliard de dollars, ce qui laisse à penser que l’équilibre des comptes courants pourrait être atteint plus tôt.

Les Canadiens devront aussi se faire à l’idée qu’ils prendront leur retraite plus tard : l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse et au Supplément de revenu garanti, fixé présentement à  65 ans, sera augmenté graduellement à compter de 2023 pour atteindre 67 ans en 2029.

« Le gouvernement fédéral se concentre de plus en plus sur des problèmes économiques de dimension nationale pour le pays (…) comme les grands projets, la création d’emplois. »
- le ministre Jim Flaherty

Le gouvernement annonce par ailleurs qu’il continuera à réformer le système d’immigration, afin qu’il réponde davantage aux besoins des employeurs du pays en matière de main-d’œuvre. Il réorientera en outre les activités du Conseil national de recherches du Canada afin de mieux répondre aux besoins des entreprises.

Le budget dénote également un parti pris pour la responsabilité individuelle et l’investissement privé, par la recherche, le développement et le capital de risque. S’ajoutent des choix comme ceux de réduire l’aide internationale et de raccourcir les processus d’évaluation environnementale.

Parmi les autres changements que les Canadiens remarqueront, notons la disparition annoncée de la pièce de 1¢ et la permission accordée aux Canadiens qui quittent le pays pour plus de 24 heures de ramener des marchandises valant jusqu’à 200 $ sans avoir à payer de taxes et droits de douane, ce qui est quatre fois plus que la limite actuelle. De même que des compressions de 115 millions sur trois ans à Radio-Canada.

D'ou vient l'argent? Où va votre argent?

Le budget en chiffres

  • Population : 33 476 688 habitants Recensement 2011 +
  • Taux de chômage : 7,4 % Février 2012 +
  • Taux d’inflation : 2,6 % Février 2012+
  • PIB : 1279 milliards $ Décembre 2011 +
  • Balance commerciale : 2,1 milliards $ Janvier 2012 +
  • Déficit budgétaire : 31 milliards $ 2011-2012 +
  • Dette publique : 585,2 milliards $ 2011-2012 +
    Chargement

Sources : Statistique Canada, Ministère des Finances du Canada, Banque du Canada

  • Budget fédéral 2011-2012

    Budget fédéral 2011-2012

    Tous les détails : nouvelles, analyses et réactions

  • Dette : Canada, le bon élève

    Dette : Canada, le bon élève

    Contrairement aux États-Unis et à l'Europe, Ottawa s'est sorti de l'engrenage de la dette.

  • Comprendre les soubresauts de l'économie canadienne

    Comprendre les soubresauts de l'économie canadienne

    Des entrevues avec des experts sur l'impact d'une éventuelle récession au pays, un lexique de l'économie, nos articles, nos dossiers et le blogue de Gérald Fillion.