La diversité répond présente aux Jutra

Jenny Salgado, Schelby Jean-Baptiste et Irdens Exantus Jenny Salgado, Schelby Jean-Baptiste et Irdens Exantus  Photo :  Radio-Canada/Judith Laliberté

Les nominations en vue de La 18e Soirée des Jutra ont été annoncées lundi. Alors que l'absence de diversité dans les catégories d'interprétation des Oscars aux États-Unis fait des vagues, la diversité québécoise est représentée aux Jutra avec les nominations d'Irdens Exantus (Guibord s'en va-t-en guerre) et de Schelby Jean-Baptiste (Scratch), notamment.

« Je suis super contente. Ça veut dire qu'on est rendus à un point où il y a une ouverture et qu'il y a une prise de conscience », indique la comédienne de Scratch.

« J'ai toujours été persuadé qu'il y avait une place au Québec [pour les acteurs de couleur], c'est pour ça que j'ai voulu faire ce métier ici. Le fait d'obtenir une nomination confirme que c'est possible », croit pour sa part Irdens Exantus.

Les deux comédiens sont bien conscients que tous les problèmes de représentation au petit et au grand écran québécois ne sont pas réglés pour autant, mais il s'agit tout de même d'un pas en avant.

La musicienne Jenny Salgado, en nomination pour la meilleure musique originale pour Scratch, abonde dans le même sens : « Pouvoir exister tel qu'on est réellement, et non pas dans les clichés, je sais qu'on peut le faire au Québec. La communauté noire est très présente dans la construction du Québec aujourd'hui. On peut prendre notre place encore plus que les Américains. On n'est pas obligé de suivre le modèle américain. »

Notons que le Franco-Algérien Salim Kechiouche est aussi en nomination comme meilleur acteur de soutien pour le film Noir.

Rappelons qu'en 2013, Rachel Mwanza et Serge Kanyinda avaient chacun remporté un Jutra pour leurs performances dans Rebelle, de Kim Nguyen, respectivement comme meilleure actrice et meilleur acteur de soutien. L'année suivante, Isaka Sawadogo (Diego Star) avait obtenu une nomination dans la catégorie du meilleur acteur.

La course pour le Billet d'or

Par ailleurs, en 2015, les films La guerrre des tuques 3D et Le mirage ont dominé au guichet. Mais le véritable vainqueur de cette course n'est pas encore connu. Le mirage a obtenu le plus grand nombre d'entrées en salle, alors que La guerre des tuques 3D a amassé le plus grand nombre de recettes. Comme l'a fait remarquer le comédien Louis Morissette sur sa page Facebook, le prix des billets de La guerre des tuques 3D était plus élevé en raison de la présence de la technologie 3D.

Québec Cinéma doit donc prendre une décision à ce sujet. « Pour la première fois de la vie des Jutra, deux films se font une course acharnée, nous devons donc attendre encore quelques semaines pour savoir ce qu'il en est exactement, ce qui est, dans les faits, une excellente nouvelle », soutient Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma, producteur de La Soirée des Jutra.

Le film « Le mirage » Le film « Le mirage »  Photo :  Films Séville

La soirée des Jutra, animée à nouveau par Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance, sera diffusée sur ICI Radio-Canada Télé le 20 mars. Les films Corbo et La passion d'Augustine dominent la compétition avec10 nominations chacun.

Avec les informations de Mélanye Boissonnault