René Angélil meurt au terme d'un « long et courageux combat contre le cancer »

Pasquale Harrison-Julien revient sur la vie et la carrière de René Angélil.

Il a lancé la carrière internationale de la plus grande vedette québécoise de notre époque. René Angélil est décédé jeudi matin des suites d'un cancer. Il avait 73 ans.

Il s'est éteint à sa résidence de Las Vegas, aux États-Unis. La chanteuse Céline Dion a confirmé la nouvelle sur sa page Facebook. Son mari aurait eu 74 ans samedi.

« C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons que René Angélil, 73 ans, est décédé ce matin à sa résidence... » — 

René Angélil avait subi avec succès en 1999 une première intervention chirurgicale. Le cancer est toutefois réapparu quelques années plus tard, l'obligeant à subir une seconde opération en 2013.

En juin 2014, René Angélil avait décidé de céder une partie de la gérance de Céline, en quittant la direction des Productions Feeling inc. Puis en août de la même année, Céline Dion avait annoncé qu'elle prenait une pause de plusieurs mois et annulait ses concerts à Las Vegas afin de demeurer aux côtés de son mari malade.

La chanteuse a effectué son retour sur scène le 27 août dernier, affirmant alors que le couple prenait la vie « un jour à la fois », et « avait choisi de vivre ».

Céline Dion a annulé les deux spectacles prévus les 16 et 17 janvier au Caesars Palace, ont indiqué TMZ et Entertainment Tonight.

Le couple a eu trois enfants : René-Charles et les jumeaux Nelson et Eddy. René Angélil est aussi le père de trois enfants nés d'unions précédentes.

Imprésario au grand flair, mais également homme d'affaires et chanteur, il laisse derrière lui une carrière bien remplie. Retour sur son parcours.


1. RENÉ AVANT LE SHOWBIZ

Né d'une mère libano-canadienne et d'un père d'origine syrienne, René Angélil a vu le jour dans le quartier Villeray, à Montréal. Il étudie au collège André-Grasset, tenu par les sulpiciens, puis chez les Clercs de Saint-Viateur, où il fait la rencontre des futurs Baronets.


2. RENÉ ET LES BARONETS  

En 1961, René commence sa carrière musicale au sein du groupe de chanteurs Les Baronets, avec Pierre Labelle et Jean Beaulne. Le groupe, qui reprend en français des tubes des Beatles et des Isley Brothers notamment, connaît un grand succès. C'est seulement après la dissolution des Baronets, en 1973, qu'il devient agent d'artistes. Archives Ville de Montréal


3. RENÉ L'AGENT, AVANT CÉLINE  

Avant Céline, il y a eu René Simard, Johnny Farago et Ginette Reno, tous des artistes que René a gérés. À ses débuts, René Angélil s'associe à Guy Cloutier notamment pour la carrière du jeune René Simard. Pendant les années 1970, il s'occupe de Ginette Reno, pour qui il planifiait une carrière américaine, avant qu'elle ne le congédie. Photo courtoisie


4. RENÉ L'AGENT, AVEC CÉLINE  

C'est en 1981 qu'il rencontre Céline Dion, alors âgée de 12 ans. Il décide alors de tout miser sur elle. Grâce à lui, Céline Dion connaîtra un succès international exceptionnel : 220 millions d'albums vendus, cinq prix Grammy, deux Oscars et 40 prix Félix. Photo Productions Feeling


5. RENÉ ET SA VIE MÉDIATIQUE AVEC CÉLINE  

Avec le succès de la carrière de Céline Dion, « Céline et René » sont rapidement devenus le couple chéri des Québécois. Leur mariage en 1994 (le troisième pour René) est suivi à la télévision par des milliers de Québécois. Ils sont, depuis, omniprésents dans les médias québécois avec la diffusion d'émissions spéciales, des apparitions à Star Académie (dont René sera le « directeur » en 2009 et 2012), et d'innombrables couvertures de magazines. REUTERS


6. RENÉ ET SES AUTRES CLIENTS  

Même si René Angélil s'est consacré principalement à la carrière de son épouse ces 30 dernières années, il a également pris sous son aile une poignée d'artistes, dont Garou, Marilou, Marc Dupré (son beau-fils) et Véronic DiCaire. THE CANADIAN PRESS/Jacques Boissinot


7. RENÉ L'ACTEUR

En 2012, René Angélil campe le rôle d'un mafioso dans le film Omertà, succès commercial, mais flop critique. Ce n'est pas la première fois qu'il joue un rôle à l'écran. Dans les années 1970, il a également fait de courtes apparitions dans les films Après-ski et L'apparition. Photo Alliance Vivafilm


8. RENÉ L'HOMME D'AFFAIRES

En 1979, il fonde sa propre entreprise de gérance d'artistes, Les Productions René Angélil. La compagnie deviendra Les Productions Feeling, qu'il détient à parts égales avec Céline Dion. En 2014, en raison de sa maladie, il doit toutefois céder son poste de chef de la direction de la boîte à son ami et partenaire Aldo Giampaolo. En 2013, sa fortune, la 101e plus importante du Canada, est évaluée à 721 millions de dollars. REUTERS/Colin Braley


9. RENÉ ET LA RESTAURATION

L'homme d'affaires a également bifurqué dans le monde de la restauration. En 2012, il a acheté avec son cousin Paul Sara et un groupe d'investisseurs le célèbre restaurant de viandes fumées Schwartz's, boulevard Saint-Laurent, à Montréal. C'est avec ce même cousin qu'il avait démarré la chaîne de restauration Nickels dans les années 1990. THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes


10. RENÉ ET LA MALADIE

En 1999, il apprend qu'il est atteint d'un cancer de la gorge. Quatorze ans plus tard, il subit l'ablation d'une tumeur cancéreuse. En août 2014, Céline annonce qu'elle fait une pause de ses spectacles à Las Vegas. Elle raconte à l'émission Good Morning America qu'elle doit nourrir son mari parce qu'il n'a plus l'usage de sa mâchoire et qu'il a un tube d'alimentation. Voici le couple lors d'une de ses dernières sorties publiques en 2013. THE CANADIAN PRESS/Jacques Boissinot

L'empire René Angélil

  • Une fortune de 721 millions de dollars
  • A géré huit artistes
  • Avec lui, Céline Dion vend 220 millions d'albums
  • Et elle reçoit cinq prix Grammy, deux Oscars et 40 prix Félix