Des questions sur la mort de Bowie demeurent sans réponse

Radio-Canada avec Agence France-Presse
David Bowie en 1978 David Bowie en 1978  Photo :  GI/Getty Images/Evening Standard

Bien des questions restent en suspens au lendemain de l'annonce de la mort du rockeur David Bowie.

Le lieu de sa mort et le type de cancer dont il souffrait ne sont toujours pas confirmés. Ces faits étonnent, en cette ère de médias connectés et de réseaux sociaux.

Depuis plus de 20 ans, David Bowie habitait principalement à New York. À la suite de sa mort, plusieurs médias ont  avancé qu'il s'y trouvait, mais le tabloïd The New York Post affirme que Bowie est mort dans sa maison londonienne.

Bref, le lieu de sa mort reste pour l'instant un mystère, puisque les proches de la vedette n'ont rien confirmé, ainsi que le lieu de son enterrement ou de son incinération.

Un cancer caché

Après son accident cardiaque survenu en juin 2004, David Bowie s'était muré dans un mutisme médiatique; le public a eu peu d'information sur sa vie privée. Il a pourtant lancé trois albums après cet accident et a composé des trames sonores pour un générique de série et une comédie musicale. Il a également chanté sur une chanson d'Arcade Fire.

Personne ne savait qu'un cancer le rongeait lors de sa dernière apparition publique, le 7 décembre dernier à New York, au moment où il assistait à la première de Lazarus, sa comédie musicale.

Selon le metteur en scène de Lazarus, Ivo van Hove, Bowie souffrait d'un cancer du foie. À ce jour, aucune confirmation officielle n'entérine cette affirmation.

« Il m'a confié il y a un an et trois mois qu'il avait un cancer du foie [...]. Il a dit ça, parce qu'il savait qu'il ne serait pas toujours capable d'être présent. » — Ivo van Hove
Ivo Van Hove Ivo Van Hove  Photo :  Invision/AP/Grant Pollard

Le metteur en scène a même raconté que le chanteur britannique s'était évanoui en coulisses lors de cette première.

« J'ai réalisé que c'était peut-être la dernière fois que je le voyais. » — Ivo van Hove

David Bowie et son entourage ont donc réussi l'exploit de cacher sa maladie. Pourtant, les curieux auraient pu avoir la puce à l'oreille, puisque sa femme, le mannequin vedette Iman, avait publié une série de messages qui annonçaient les derniers jours du chanteur.

« Parfois, vous ne connaissez pas la valeur d'un moment jusqu'à ce qu'il devienne un souvenir », avait écrit Iman samedi.

David Bowie et Iman en 2011 à New York David Bowie et Iman en 2011 à New York  Photo :  Getty Images for DKMS/Andrew H. Walker

Le réalisateur Tony Visconti, le principal complice de David Bowie depuis Space Oddity en 1969, a révélé que le dernier album du chanteur était un « cadeau d'adieu » pour ses admirateurs.

« Il a toujours fait ce qu'il voulait. Et il voulait faire son chemin à sa manière et de la meilleure façon. Sa mort n'a pas été différente de sa vie - une œuvre d'art. » — Tony Visconti

Un concert hommage à David Bowie a été annoncé. Il aura lieu le 31 mars au Carnegie Hall à New York. Une vingtaine d'artistes, dont Cyndi Lauper, Jakob Dylan, Perry Farrell et The Roots, interpréteront les chansons du Thin White Duke.