Jimmy Hunt et Arcade Fire dominent l'Autre Gala de l'ADISQ

Jimmy Hunt Jimmy Hunt

L'Autre Gala de l'ADISQ s'est tenu à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts mercredi soir. Il était animé encore une fois par Les Denis Drolet. Arcade Fire et Jimmy Hunt se sont démarqués en récoltant deux trophées chacun. Patrick Watson a complété sa moisson de l'après-midi en remportant un quatrième Félix.

Les Denis Drolet, bien connus pour leurs costumes bruns, ont fait une entrée remarquée en habit blanc. Ils ont ensuite poursuivi le gala dans leur tenue habituelle. Le duo s'est démarqué toute la soirée par ses blagues acerbes et comiques. Le moment le plus cocasse a eu lieu lors de la remise du Félix du meilleur album jeunesse. Les deux comédiens étaient déguisés en personnages pour enfants, mais ont fini par se battre sur la scène.

Serge Fiori, qui a obtenu le plus grand nombre de nominations artistiques, a commencé sa récolte de Félix en après-midi lors du Gala de l'industrie pour continuer en soirée en remportant le trophée de l'album le plus vendu de l'année. L'artiste n'était pas sur place pour venir chercher son prix.

Martin Léon a représenté les 11 interprètes de La symphonie rapaillée, gagnante du Félix de l'album de l'année - réinterprétation. Le lauréat du Félix de l'album alternatif de l'année, Jimmy Hunt, est monté sur scène avec son équipe.

Le jeune prodige de 14 ans Daniel Clarke Bouchard a fait rire la salle lorsqu'il a reçu le Félix de l'album classique / soliste et petit ensemble : « J'aimerais me remercier moi-même. » Il n'a toutefois pas oublié de remercier Oliver Jones, ses admirateurs et son équipe.

Sans grande surprise, Arcade Fire a remporté le Félix du meilleur album anglophone devançant Céline Dion, qui était en lice dans la même catégorie, avec Pascale Picard, Florence K et Ian Kelly. Le populaire groupe a aussi été nommé artiste québécois de l'année s'étant le plus illustré hors Québec. Aucun des membres d'Arcade Fire n'était présent pour venir chercher son trophée.

Révélation 2013-2014 de Radio-Canada, le Trio Jérôme Beaulieu a reçu le Félix de l'album de l'année - jazz création. Angèle Dubeau s'est aussi vue récompensée pour son album Blanc, composé alors qu'elle souffrait d'un cancer du sein.

L'animateur du Gala de l'ADISQ, Louis-José Houde, est reparti avec le Félix de l'album ou DVD humour. Il a souligné qu'il avait un très gros rhume, qu'il prenait beaucoup de médicaments et qu'il espérait être en forme dimanche. « Je suis tellement gelé que le discours de Jimmy Hunt était cohérent pour moi », a-t-il blagué.

Radio Radio, Jimmy Hunt, Les sœurs Boulay, Philippe B et Alexandre Désilets ont offert des prestations au cours de cette cérémonie, en plus de Philémon Cimon et de Martin Lizotte.

Ou,i c'est bien Denis Barbu qui s'apprête à entrer sur scène pour L'Autre Gala de l' @adisq qui commence dans 2 minutes!

Une photo publiée par Claudine Prévost (@claudineprevost) le

Les gagnants de l'Autre Gala

  • Vidéoclip de l'année : Louis-Jean Cormier pour la chanson Bull's eye
  • Album de l'année - classique / vocal : Marie-Nicole Lemieux, l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières et Jacques Lacombe pour Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle
  • Album de l'année - alternatif : Jimmy Hunt pour Maladie d'amour
  • Album de l'année - rock : Éric Lapointe pour Jour de nuit
  • Album de l'année - réinterprétation : La symphonie rapaillée et ses 11 artistes
  • Album de l'année - classique / soliste et petit ensemble : Daniel Clarke Bouchard pour Scènes d'enfants
  • Album de l'année - country : Georges Hamel pour Je reviens de loin
  • Album de l'année - meilleur vendeur : Serge Fiori pour l'album du même nom 
  • Album de l'année - musique électronique : Misteur Valaire pour Bellevue
  • Album de l'année - anglophone : Arcade Fire pour Reflektor
  • Album de l'année - hip-hop : Koriass pour Rue des saules
  • Album de l'année - jazz interprétation : Julie Lamontagne pour Noël
  • Album de l'année - musiques du monde : Karim Diouf pour Adouna
  • Album de l'année - jeunesse : Arthur L'aventurier pour Arthur L'aventurier en Afrique
  • Album de l'année - jazz création : Trio Jérôme Beaulieu pour Chercher l'équilibre
  • Artiste québécois de l'année s'étant le plus illustré hors Québec : Arcade Fire
  • Album ou DVD de l'année - humour : Louis-José Houde pour Le show caché 2
  • Album de l'année - bande sonore originale : Le chant de Sainte Carmen de la Main
  • Album de l'année - instrumental : Pawa Up First pour Missing time
  • Album de l'année - traditionnel : De Temps Antan pour Ce monde ici-bas
  • Spectacle de l'année - autres langues : Patrick Watson pour Patrick Watson symphonique
  • Spectacle de l'année - humour : André Sauvé pour Être
  • Album de l'année - classique / orchestre et grand ensemble : Angèle Dubeau & La Pietà pour Blanc
  • Album de l'année - choix de la critique : Jimmy Hunt pour Maladie d'amour

Le Gala de l'industrie

En après-midi, le Gala de l'industrie a remis 22 Félix lors d'un événement au Club Soda. Plusieurs prix ont été décernés dont un à Stromae dans la catégorie de l'artiste de la francophonie s'étant le plus illustré au Québec. Serge Fiori a remporté un premier Félix pour la coréalisation du disque de l'année avec Marc Pérusse. Patrick Watson a reçu trois Félix, dont celui de metteur en scène de l'année pour Patrick Watson symphonique. Le Félix dans la catégorie scripteur de spectacle de l'année a été remis à Michel Rivard et celui pour l'anthologie de l'année, à Luc De Larochellière.

La compagnie de disques Boundsound a été récompensée par quatre Félix. L'émission Les beaux malaises diffusée à TVA a reçu le Félix de l'émission d'humour de l'année, tandis que La voix, aussi diffusée à TVA, celui de l'émission de musique de l'année.

Le grand gala animé par Louis-José Houde

Le Gala de l'ADISQ, diffusé sur les ondes de Radio-Canada le 26 octobre, se tiendra à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts et sera à nouveau animé cette année par Louis-José Houde. L'humoriste égalera du même coup le record d'Yvon Deschamps, qui a présenté l'événement neuf fois dans sa carrière. L'auteur-compositeur Serge Fiori mène la course avec un total de cinq nominations artistiques.