Célébrations de la Saint-Jean aux quatre coins du Québec, du Canada et du monde

Fête nationale au parc Maisonneuve à Montréal Fête nationale au parc Maisonneuve à Montréal

Si l'heure est à la fête nationale un peu partout au Québec, la Saint-Jean est soulignée par les francophones de partout au Canada, tandis que les expatriés la célèbrent aussi dans le monde entier.

La Saint-Jean des expatriés
D'une métropole à l'autre, les expatriés et aficionados du Québec se rassemblent pour célébrer la fête nationale partout sur la planète.

Les habitants de Rome sont particulièrement choyés cette année puisqu'ils reçoivent la visite de nul autre que Gilles Vigneault. Le poète, écrivain et chanteur, dont les œuvres font maintenant partie du folklore québécois, est dans la capitale italienne le 24 juin pour la première européenne de l'opéra Grand-messe, qu'il a composé avec Bruno Fecteau. L'oeuvre sera interprétée à l'église San Luigi dei Francesi par les chanteurs de la place Bourget, sous la présidence du cardinal de Québec Cyprien Lacroix.

Le 25 juin, il est l'invité d'un concert hommage en son honneur. Un chœur de chanteurs italiens et québécois fera résonner parmi ses plus belles pièces à l'église Santa Maria in Traspontina.

Du côté de Paris, les nombreux Québécois et amis du Québec vivant dans la capitale française se rassemblent le 24 juin pour une fête populaire rue Pergolèse, dans le 16e arrondissement. Les chanteuses Caroline Desbiens et Marie-Élaine Thibert interpréteront des classiques et des nouveautés de la chanson québécoise.

À Bruxelles, c'est à une fête gourmande que les expatriés et amoureux du Québec sont conviés, au bar Moeder Lambic Fontainas. En plus de la classique poutine, on peut y déguster des bières des microbrasseries Dieu du ciel et Trou du diable, des sandwichs à la viande fumée et des chocolats artisanaux québécois.

Plus près du Québec, la Nouvelle-Angleterre s'anime d'est en ouest pour célébrer l'héritage canadien-français. Les francophiles sont invités à se trémousser sur de la musique franco-canadienne à la Tavern in the Square à Cambridge, au Massachusetts ou encore à assister à la projection du film Louis Cyr à Lowell, au Massachusetts, à l'occasion du Festival Franco-américain.

Le Connecticut est l'État qui célèbre de la manière la plus officielle la fête de la Saint-Jean. En juin 2013, le gouverneur du Connecticut, Dannel P. Malloy, a inscrit dans la loi l'importance de l'héritage et de la contribution des Canadiens-Français en décrétant le 24 juin le « French-Canadian Day ». Les francophiles du coin pourront déguster des spécialités culinaires québécoises au Capitole ou célébrer une messe en français à la cathédrale Saint-Joseph à Hartford, et prendre part à une performance de la troupe de cirque montréalaise Les 7 doigts de la main à New Haven.

En images : Des festivités ont également eu lieu dans les derniers jours à Londres, à Washington, à Barcelone et à Saint-Malo.

D'un océan à l'autre

Du Yukon en Acadie, la Saint-Jean-Baptiste est aussi célébrée dans la francophonie canadienne.

Les célébrations se passent en famille à Winnipeg, où le Centre culturel franco-manitobain organise une fête communautaire en matinée, avec un déjeuner aux crêpes et des jeux et animations pour les tout-petits. 

À Whitehorse c'est l'événement Solstice Saint-Jean qu'on célèbre en plein air le soir du 24 juin. Le groupe indie-rock québécois El Motor a comme mission de faire danser les Yukonnais sous le soleil de minuit.

À Ottawa, samedi dernier, le chanteur franco-ontarien Damien Robitaille a tenu la vedette sur scène, ainsi que le groupe Swing, qui revisite le répertoire traditionnel à la sauce électro-hip-hop.

Le test de son du groupe hip-hop Dead Obies au parc Pélican, en préparation de L'Autre Saint-Jean. 

Dans la grande région de Montréal

La grande région de Montréal n'était pas en reste avec une multitude de spectacles présentés un peu partout en ce 23 juin, veille de la Saint-Jean.

Paul Piché animait avec sa ferveur légendaire une soirée pré-Saint-Jean à Longueuil, au parc St-Mark. Jérôme Charlebois assurait sa première partie.

Les spectacles de la St-Jean présentés dans la grande région montréalaise

Dans le Vieux-Terrebonne, la soirée était sous le signe du country, avec Paul Daraîche entouré de ses invités Mario Pelchat, Maxime Landry et Laurence Jalbert.

Une autre soirée country avait lieu dans Villeray, mettant notamment en vedette Chantale Archambault et Dany Placard.

La seule fête de la Saint-Jean qui se termine à 3 h du matin se passe au tout nouveau Théâtre Paradoxe, dans le quartier Ville-Émard, avec Catherine Leduc, moitié du duo Tricot Machine, les frères Goyette et DJ KenLo Craqnuques du collectif Alaclair Ensemble.

À Mercier, au parc des Hirondelles, place à Vincent Vallières, précédé du groupe La belle et les bêtes.

Toujours le 23 juin, dans le Vieux Saint-Jean à Saint-Jean sur Richelieu, on attendait RADIO RADIO, les Porn Flakes et Luce Dufault.

Dans les Laurentides, Saint-Jérôme nous conviait à une soirée folk-rock avec Kaïn.

Finalement, L'Autre Saint-Jean revenait pour une cinquième fois au parc Pélican dans Rosemont, avec MC Gilles à l'animation. Alex Nevsky, Random Recipe, Lisa LeBlanc et Gros Mené se succédaient sur scène.

Et le 24 juin, pendant que Louis-José Houde anime la grande fête au parc Maisonneuve, Éric Lapointe fête la Saint-Jean au Centre de la nature de Laval.