Gémeaux : une soirée signée 19-2 et Claude Legault

Les explications de Tanya Lapointe

L'émission 19-2 a été couronnée meilleure série dramatique et le comédien Claude Legault a remporté deux prix d'interprétation lors du 28e gala des prix Gémeaux, dimanche, à Montréal.

Le comédien a prouvé sa grande polyvalence en remportant les Gémeaux pour le meilleur premier rôle dans une série dramatique (Mon meilleur ami), une catégorie dans laquelle il avait également obtenu une nomination pour 19-2, et dans une comédie (Un sur 2).

Le prestigieux Gémeaux de la meilleure série dramatique est allé à 19-2. Son réalisateur, Podz, a également vu son travail être récompensé d'un Gémeaux.

L'équipe du Bye Bye 2012 a reçu le Gémeaux pour la meilleure interprétation en humour. Ce prix conclut une semaine de rêve pour l'équipe de Louis Morissette. L'émission avait déjà remporté six statuettes lors de la Soirée des artisans et du documentaire, présentée jeudi.

La présidente-directrice générale de Télé-Québec, Michèle Fortin, a par ailleurs été honorée avec le Grand Prix de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision.

Unité 9, absente mais applaudie

Le prix du choix du public est allé à la série Unité 9, un des grands succès de la télévision québécoise des dernières années. L'émission brillait toutefois par son absence dans les autres catégories, en raison du conflit qui oppose la productrice, Fabienne Larouche, à l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision au Québec.

Les comédiennes de l'émission ont toutefois effectué une présence sur scène et ont été chaudement applaudies par la foule du Théâtre Maisonneuve, à Montréal.

L'émission O', dont une des auteures principales, José Fréchette, est décédée en mars dernier, a été sacrée meilleur téléroman.

Guy Nadon, gagnant d'un Gémeaux son rôle dans le téléroman O' Guy Nadon, récompensé pour son rôle dans le téléroman O'  Photo :  PC/Peter Mccabe

Patrick Lagacé et Richard Martineau, pour qui il s'agissait d'un troisième Gémeaux en carrière, ont été récompensés pour leur travail à l'animation des Francs-tireurs.

La comédienne Marie-Thérèse Fortin a pour sa part reçu le Gémeaux du meilleur premier rôle dans un téléroman pour son travail dans Mémoires vives.

L'animateur Stéphane Bellavance, bien connu du jeune public, a quant à lui reçu le prix de la meilleure animation d'une émission jeunesse.

Le premier prix de la soirée, celui du meilleur premier rôle féminin dans une comédie, est allé à Anne Cassabonne, pour son rôle dans la série La galère.

L'animation de la soirée était assurée par René Simard. Le gala s'est déroulé à un rythme endiablé alors que 19 prix ont été remis.

Meilleure série dramatique
19-2

Meilleure comédie
Les Parent

Choix du public
Unité 9

Meilleur premier rôle masculin : dramatique
Claude Legault (Mon meilleur ami)

Meilleur premier rôle féminin : dramatique
Élise Guilbault (En thérapie)

Meilleure téléréalité
Les chefs!

Meilleure interprétation : humour
Bye Bye 2012

Meilleur téléroman
O'

Meilleure réalisation : série dramatique
Podz (19-2)

Meilleure animation : émission ou série d'entrevues ou talk-show
Stephan Bureau (Les grandes entrevues)

Meilleure animation pour une émission ou série originale produite pour les nouveaux médias
Nicolas Ouellet (Moins 25)

Meilleure animation : affaires publiques, magazine d'intérêt social
Patrick Lagacé et Richard Martineau (Les francs-tireurs)

Meilleur premier rôle masculin : comédie
Claude Legault (Un sur 2)

Meilleur premier rôle féminin : téléroman
Marie-Thérèse Fortin (Mémoires vives)

Meilleur texte : comédie
Donald Bouthillette et Daniel Chiasson (Un sur 2)

Meilleure animation : jeunesse
Stéphane Bellavance (Arrange-toi avec ça)

Meilleur premier rôle masculin : téléroman
Guy Nadon (O')

Meilleur premier rôle féminin : comédie
Anne Cassabonne (La galère)

En complément

info en continu