Des machines distributrices de livres font leur apparition à Montréal

La machin-ô-livres, un concept unique de distributrice de livres à prix abordables. La machin-ô-livres, un concept unique de distributrice de livres à prix abordables.  Photo :  Ville de Montréal - Arrondissement du Sud-Ouest

Quoi de plus simple que de se procurer, pour un dollar, un livre dans une machine distributrice au coin de la rue? C'est maintenant réalité dans l'arrondissement du Sud-Ouest, à Montréal.

Pour ce projet pilote, des distributrices ont été installées près de trois piscines municipales. Ces anciennes distributrices à friandises ont été modifiés et proposent maintenant une nourriture pour l'esprit.

Appelées Machin-Ô-livres, elles contiennent une centaine des romans, de recueils de poésie, de livres de science-fiction et de livres pour enfants, dont plusieurs à l'épreuve de l'eau. Pour une somme modique, on devient propriétaire d'un livre.

« C'est une bonne idée. Ça ne coûte pas grand-chose, tout est bon pour inciter les petits à lire. J'ai plein de livres à la maison que je pourrais offrir aux bibliothèques afin d'alimenter la machine. » — Samira Azgui, résidente de l'arrondissement du Sud-Ouest

Lors de notre passage, la machine proposait des titres d'auteurs variés, tels que Stephen King, Anne Hébert, Albert Jacquard et Gilles Tibo.

Tous les livres proviennent des bibliothèques de l'arrondissement de Saint-Laurent.

« Pour Montréal, c'est complètement inédit. Par contre, l'idée vient de la MRC Charlevoix, qui a installé une distributrice à la gare où on prend le traversier pour Saint-Siméon », explique la conseillère d'arrondissement du district Saint-Paul-Émard, Huguette Roy.

Une des machen-ô-livres reçoit ses premiers clients. Une des machen-ô-livres reçoit ses premiers clients.  Photo :  Charles Richer

Les distributrices seront regarnies au fur et à mesure par l'arrondissement du Sud-Ouest. Pour l'instant, elles sont accessibles pendant les heures d'ouverture des trois piscines. Toutefois, si l'expérience est concluante, d'autres Machin-Ô-livres pourraient être installées ailleurs à Montréal.