TV5 veut lancer une deuxième chaîne de télévision au pays

Un studio de télévision Un studio de télévision (archives)  Photo :  iStockphoto

TV5 souhaite donner une voix aux francophones hors Québec : le réseau comparaîtra devant le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) en avril pour obtenir l'autorisation d'exploiter une deuxième chaîne de télévision sur le service de base des distributeurs.

Le contenu de la chaîne UNIS, dont la mission sera de refléter la francophonie canadienne, serait à 75 % conçu, réalisé et produit en français au Canada. Le nouveau TV5 s'engage à y consacrer 170 millions de dollars en sept ans.

« Dans les engagements que nous avons pris au CRTC, nous nous engageons à ce que jusqu'à 60 % de la production ou de la coproduction provienne de l'extérieur de Montréal et de l'extérieur du Québec », explique la présidente-directrice générale de TV5 Québec Canada, Suzanne Gouin.

« C'est donc l'équivalent d'à peu près 120 millions de dollars sur une période de sept ans, notre période de licence, qui iront directement à la production indépendante à travers le Canada », précise Suzanne Gouin.

TV5, le plus important réseau télévisuel francophone au monde, est géré par deux entités : TV5MONDE et TV5 Québec Canada. Le premier, à Paris, est responsable de la diffusion de neuf signaux dans le monde. Le second, à Montréal, diffuse le signal TV5 au Canada et est détenu par le Consortium de télévision Québec Canada, formé de Radio-Canada et de Télé-Québec.

TV5 diffuse dans plus de 200 pays et rejoint près de 200 millions de foyers en Europe, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Amérique latine, aux États-Unis, au Mexique et au Canada.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Info en continu Afficher le fil complet