L'artiste Jovette Marchessault est décédée

Jovette Marchessault Jovette Marchessault (archives)

L'auteure, peintre et sculpteure québécoise Jovette Marchessault est décédée dimanche matin, à l'âge de 74 ans, a confirmé sa famille.

Féministe, elle s'était d'abord fait remarquer par ses peintures, ses sculptures, et ses fresques, lesquelles ont été présentées autant au Québec qu'à Toronto, New York, Paris et Bruxelles.

Parallèlement à sa carrière en arts visuels, Mme Marchessault a entrepris l'écriture d'une trilogie romanesque, Comme une enfant de la terre, et de nombreux textes dramatiques pour le théâtre, dont Les Vaches de nuit, La Saga des poules mouillées et Le Voyage magnifique d'Emily Carr, qui lui a valu le prix du gouverneur général du Canada, en 1990.

La comédienne Andrée Lachapelle, qui a joué dans certaines pièces de Jovette Marchessault, se souvient d'une femme sensible, intelligente, cultivée avec un grand talent pour l'écriture et une « pensée profonde ». « C'est parmi les plus beaux textes que j'ai interprétés au théâtre », dit-elle. « C'était une très grande féministe », ajoute Andrée Lachapelle, rappelle « qu'elle a voulu faire découvrir le langage des femmes » pour « remettre à l'honneur la parole et l'esprit des femmes ».

« C'était une femme qui écrivait, c'était une femme qui peignait, qui sculptait. C'était une femme rare. » — La comédienne Andrée Lachapelle

Mme Marchessault a d'ailleurs enseigné l'écriture dramatique au féminin à la maîtrise à l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

Info en continu Afficher le fil complet