Le Gala de l'Industrie et L'Autre Gala de l'ADISQ remettent leurs prix

Radio Radio Le groupe Radio Radio

Prélude au grand rendez-vous télévisé de dimanche prochain, l'ADISQ a récompensé lundi soir de nombreux artistes, producteurs et professionnels de l'industrie de la musique en décernant un total de 46 trophées Félix.

Le Gala de l'Industrie, qui a eu lieu dans un premier temps au Club Soda, a rendu hommage à ceux et celles qui donnent vie à la chanson, à l'humour et à la musique d'ici.

Il a été suivi par l'Autre Gala, présenté au Théâtre Saint-Denis à Montréal, où 23 Félix artistiques ont été remis au cours de cette soirée animée par les Denis Drolet et ponctuée notamment par des prestations de Catherine Major, Kaïn et Lisa Leblanc.

C'est sans surprise que Coeur de pirate a gagné le Félix de l'artiste québécois s'étant le plus illustré hors Québec, alors que Patrick Watson a remporté le Félix de l'artiste québécois de l'année - Interprétation autres langues. Ce dernier succède ainsi à Arcade Fire, qui avait remporté les honneurs l'an dernier avec The Suburbs.

Stromae a quant à lui été nommé l'artiste de la francophonie s'étant le plus démarqué à l'extérieur de la province. Et le vidéoclip de l'année revient à Galaxie pour Camouflar.

En humour, Lise Dion a été récompensée en remportant le Félix du spectacle de l'année pour Le temps qui court, tandis que François Pérusse a gagné l'album de l'année avec L'album du peuple - tome 8.

Puis, la remise des albums de l'année dans 17 différents genres musicaux ont soit créé la surprise, soit confirmé les attentes.

Karl Tremblay, chanteur du groupe Les Cowboys fringants Karl Tremblay, chanteur du groupe Les Cowboys fringants

Ceux qui avaient lancé un pavé dans la mare de l'ADISQ l'an dernier en demandant à leurs admirateurs de ne pas voter pour eux dans la catégorie du groupe de l'année ont encore une fois remporté un Félix : Les Comboys Fringants ont remporté le prix de l'album rock de l'année pour Que du vent.

L'album de Star Académie 2012 a été sacré meilleur vendeur, alors que Radio Radio a gagné l'album hip-hop de l'année avec Havre de Grâce. Le groupe a également remporté le Prix Étoiles Galaxie, qui est accompagné d'une bourse de 5000 $.

Leonard Cohen a remporté son premier Félix pour son album anglophone Old Ideas, tandis que le choix de la critique s'est plutôt arrêté sur Avec pas d'casque pour Astronomie.

Yannick Nézet-Séguin et l'Orchestre métropolitain ont quant à eux été primés pour Bruckner 4 dans la catégorie Album de l'année - Classique/Orchestre et grand ensemble.

Autres albums de l'année :

  • Alternatif : Fanny Bloom (Apprentie guerrière)
  • Classique/Soliste et petit ensemble : Alain Lefèvre (Petit Noël)
  • Classique/Vocal : Marc Hervieux (A Napoli)
  • Country : Renée Martel (Une femme libre)
  • Instrumental : Sagapool (Sagapool)
  • Jazz création : Julie Lamontagne (Opus Jazz)
  • Jazz Interprétation : Susie Arioli (All the Way)
  • Jeunesse : Shilvi (Les Zédemis)
  • Musiques du monde : Écho Kalypso (Les Fauves)
  • Reprises : Star Académie 2012
  • Traditionnel : Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs (Petit grain d'or)

Logos des maisons de disques

Gala de l'Industrie

Maisons de disques émergentes, salles et diffuseur de la Rive-Nord, quelques valeurs sûres : le Gala de l'Industrie de l'ADISQ offre cette année un palmarès varié.

L'événement a notamment couronné Bonsound (maison de disques de l'année, compte notamment Lisa LeBlanc, Yann Perreau, Marie-Pierre Arthur et Radio Radio dans ses rangs), Audiogram (producteur de disques de l'année - Ariane Moffatt, Damien Robitaille, Isabelle Boulay et Pierre Lapointe font partie de sa liste d'artistes) et Dare to Care Records (producteur de spectacles de l'année, compte notamment Avec pas d'casque, Socalled et Malajube dans ses rangs).

Pochette du disque d'Ariane Moffatt MA, d'Ariane Moffatt, pochette de disque de l'année

La Corporation Hector-Charland, à L'Assomption, a été désignée diffuseur de spectacles de l'année, tandis que le Théâtre du Vieux-Terrebonne a encore une fois remporté le Félix de la salle de spectacles de l'année. Pour sa part, la Corporation de la Salle André-Mathieu, à Laval, a vu la qualité de son site Internet soulignée.

Les Francouvertes, concours important de la chanson francophone à Montréal, a obtenu le trophée de l'événement de l'année.

Des membres de l'équipe de l'auteur-compositeur-interprète Richard Séguin ont été récompensés pour la conception d'éclairage (Jean-François Couture) et la sonorisation (David Laurendeau) du spectacle De colères et d'espoir.

Ariane Moffatt et les Productions Mo'Fat ont obtenu le prix de la pochette de disque de l'année pour MA, tandis que le groupe Half Moon Run a été désigné arrangeur de l'année.

Marc Béland est reparti avec le Félix du metteur en scène de l'année, soulignant son travail sur la dernière production de Douze hommes rapaillés, spectacle tiré de l'oeuvre du poète Gaston Miron.

Le travail de scripteur de l'auteur-compositeur-interprète Patrice Michaud pour son spectacle Le triangle des Bermudes a été souligné par un Félix, tandis que l'album du même nom a valu à David Brunet le titre de réalisateur de l'année.

Enfin, l'émission de télévision musicale de l'année est Belle et bum, de Télé-Québec.

À voir

Consultez le site du Gala de l'ADISQ, présenté dimanche prochain à la télévision de Radio-Canada

En complément

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

info en continu