Droits de scolarité au Québec : un débat de société

Les leaders étudiants sur scène avec Loco Locass

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Loco Locass et les leaders étudiants

Gabriel Nadeau-Dubois, Jeanne Reynolds, Martine Desjardins, Éliane Laberge et Léo Bureau-Blouin sont montés sur scène avec Loco Locass pour le spectacle du groupe aux FrancoFolies de Montréal, vendredi soir.

Les leaders étudiants sont venus rejoindre le trio de rappeurs pour le rappel. Après avoir fait observer une minute de silence à la foule « parce qu'aujourd'hui le Québec est mort... vive le Québec! », les leaders étudiants et les Loco Locass ont enflammé la place des Festivals en chantant le succès Libérez-nous des libéraux! C'est Gabriel Nadeau-Dubois qui a lancé la chanson en imitant Jean Charest.

Tout au long du spectacle, l'engagement politique du trio s'est fait sentir. Il a montré ses couleurs dès le début en se moquant de la loi 78, adoptée pour mettre fin au conflit étudiant, en chantant : « On est plus que 50...On est plus que 50 ».

Vers la fin du spectacle, ils ont repris en boucle le slogan chanté par les manifestants lors des marches nocturnes : « la loi spéciale...on s'en câlisse! ».

À la fin, ils ont demandé la tenue d'élections et ont appelé les jeunes à aller voter en grand nombre.

En plus des leaders étudiants, le groupe avait invité des membres de l'École de la montagne rouge à venir sur scène pour faire des créations qui ont été remises à la foule. Ces étudiants ont coloré le conflit au cours des dernières semaines avec leurs affiches et leurs pancartes, notamment.

L'engagement politique des Loco Locass est connu de longue date. Les fans du groupe n'étaient donc pas surpris de l'initiative.

« Je suis plus que d'accord avec cette initiative-là [d'inviter les leaders étudiants] parce que je trouve ça indécent ce qu'a dit Mme St-Pierre [la ministre de la Culture]. Et je trouve aussi indécent, je dirais même immoral et apolitique, que M. Charest répète à toutes les deux minutes qu'il y a de la violence, » a commenté un spectateur muni de sa casserole.

Le trio de rappeurs québécois a profité de ce spectacle pour présenter les morceaux de leur nouvel album, Le Québec est mort, vive le Québec! La sortie de leur album précédent remonte à huit ans.

Deux marches pour la 53e manifestation nocturne

Alors que le concert battait son plein, la traditionnelle manifestation nocturne avait lieu dans les rues de Montréal pour une 53e nuit consécutive.

Elle a pris la forme de deux marches distinctes, déclarées illégales par les policiers dès le départ. Aucun itinéraire n'a été communiqué au à la police de Montréal (SPVM), qui a dit tolérer les marches si aucun acte criminel n'était commis.

Les deux marches ont fusionnées peu avant 1 h et la manifestation s'est poursuivie au centre-ville.

Peu de temps après, les manifestants se sont dispersés dans le calme. Le SPVM n'a fait état d'aucune arrestation.

53e manifestation nocturne à Montréal Ambiance festive pour la 53e manifestation nocturne à Montréal

En complément

Info en continu Afficher le fil complet