Radio-Canada.ca/Nouvelles

  Grands titres Le monde Politique Économie Science et communications  

Jeudi 27 avril 2017 10:43 HAE


Deux circonscriptions aux libéraux, une aux adéquistes
Mise à jour le mardi 16 avril 2002, 10 h 41 .
.
.
Les électeurs de trois circonscriptions du Québec, Viger, Anjou et Saguenay, ont choisi lundi un nouveau représentant à l'Assemblée nationale. Les observateurs donnaient les libéraux gagnants dans les deux circonscriptions montréalaises. Ils avaient raison.



.
Dans Viger comme dans Anjou, les résultats étaient prévisibles. Les libéraux ont raflé ces deux circonscriptions avec 73 % des votes dans Viger pour Anna Mancuso et 55 % dans Anjou pour Lise Thériault.



Dans Saguenay, le parti de Mario Dumont a remporté la palme avec presque 48 % des voix.

.
François Corriveau a laissé les candidates péquiste et libérale se partager le reste du scrutin. Les adéquistes doublent ainsi leur présence à l'Assemblée nationale, puisque seul le chef du Parti de l'action démocratique y siégeait jusqu'ici.

Saguenay était la circonscription à surveiller. C'est du reste là qu'avait choisi de se rendre le chef du Parti libéral du Québec, Jean Charest, pour suivre le dépouillement. Il espérait gagner les trois circonscriptions.

Anna Mancuso est avocate et dirige son propre cabinet. Elle a été présidente, pour le Québec, du Congrès national des Italo-Canadiens de 1998 à 2002.

Lise Thériault est une femme d'affaires. Fondatrice et copropriétaire du journal L'Édition, elle y occupe les fonctions d'éditrice et de vice-présidente au développement. Elle est aussi membre de la Chambre de commerce et d'industrie de l'Est de l'Île de Montréal.

Natif de Baie-Comeau, François Corriveau est avocat et travaille comme greffier adjoint pour cette ville.



Retour au nouvelles Retour aux nouvelles Haut de page  Haut de page
Imprimer   Partager avec un ami



Vaclav Havel
Combattant de la liberté




Découverte

Retour à MontréalPlus.caRetour à QuébecPlus.ca