La charte des valeurs, entre division et inclusion

Charte des valeurs : les libéraux accentuent la pression sur le ministre de la Justice

Le compte rendu de Sébastien Bovet

Les libéraux maintiennent la pression sur le gouvernement péquiste et exigent une nouvelle fois que le ministre de la Justice, Bertrand St-Arnaud, dépose d'ici minuit les avis juridiques de son ministère au sujet du projet de loi 60 visant à instituer une charte des valeurs.

« S'il ne rend pas publics les avis juridiques du ministère de la Justice dès aujourd'hui, qu'il cède sa place. » — Gilles Ouimet, porte-parole de l'opposition officielle en matière de justice

Le ministre St-Arnaud a qualifié la demande du porte-parole libéral de « loufoque ». Il y voit « de la petite politique ».

C'est une responsabilité qui incombe au ministre « de protéger l'intérêt public », a souligné le porte-parole de l'opposition officielle en matière de justice, Gilles Ouimet.

Dans un communiqué rendu public vendredi après-midi, M. Ouimet interpelle le ministre St-Arnaud sur la question du principe de la confidentialité des avis juridiques en rappelant qu'en juin 1999, l'ancienne ministre péquiste de la Justice, Linda Goupil, « avait rendu publiques les conclusions des avis juridiques de son ministère » concernant à l'époque une entente signée par le ministère du Revenu.

Pour Gilles Ouimet, « en ne rendant pas publics ces avis juridiques, le ministre St-Arnaud n'honore pas la fonction qu'il occupe ».

Le gouvernement du Québec dispose des services de juristes réputés parmi les meilleurs, rappellent les libéraux. « Malgré ce fait, le ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, Bernard Drainville, a fait appel à Me Henri Brun, et ce, aux frais des contribuables québécois », poursuit le communiqué.

Pour le Parti libéral, il ne fait pas de doute que les avis des juristes de l'État « sont manifestement contraires à la position du gouvernement, et qu'ils n'ont pas donné satisfaction au ministre St-Arnaud ».

Par ailleurs, le Parti libéral rendra bientôt publique sa position sur la charte des valeurs sur la base du rapport du comité sous la responsabilité de Gilles Ouimet. Cette position pourrait être présentée au caucus libéral lundi prochain.

La charte des valeurs, un débat de société