Jean Charest se joint au cabinet d'avocats McCarthy Tétrault

Les explications de Sébastien Bovet

L'ex-premier ministre du Québec, Jean Charest, intègre le cabinet d'avocats McCarthy Tétrault. Dans un communiqué publié sur le site Internet de McCarthy Tétrault, on explique que M. Charest oeuvrera au sein du cabinet à titre d'associé dans la section droit des affaires.

Selon la firme d'avocat, la « vaste expérience des affaires publiques » de Jean Charest ainsi que « sa connaissance approfondie des questions commerciales, économiques et internationales » seront de précieux atouts pour les clients du cabinet.

Le rôle de Jean Charest chez McCarthy Tétrault sera avant tout d'attirer de nouveaux clients pour le développement des affaires internationales. 

« En 28 ans de vie politique, la diversité des initiatives qu'il a menées au Québec, au Canada et à l'étranger, l'envergure des projets qu'il a développés, la portée des ententes qu'il a négociées et conclues, ainsi que les nombreux dossiers particulièrement difficiles qu'il a eu à gérer, font de lui une ressource tout à fait unique pour nos clients », déclare Marc-André Blanchard, président du conseil et chef de la direction de McCarthy Tétrault dans le communiqué.

L'ex-premier ministre du Québec a quitté la vie politique au lendemain de la défaite de son parti aux dernières élections provinciales, en septembre dernier.

Jean Charest, qui est avocat de formation, était courtisé par plusieurs cabinets depuis son départ de la politique. C'est donc dans les bureaux montréalais de McCarthy Tétrault qu'il poursuivra sa carrière de juriste.

En terrain connu

Jean Charest ne s'éloigne pas de ses racines libérales en devenant membre de McCarthy Tétrault puisque le président du conseil et chef de la direction du cabinet, Marc-André Blanchard, est un ancien président du Parti libéral du Québec.L'ancien premier ministre libéral, Daniel Johnson, figure aussi parmi les avocats associés chez McCarthy Tétrault .

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook