Une année d'élections municipales au Québec

Le ministre Sylvain Gaudreault Le ministre Sylvain Gaudreault

L'année qui s'amorce sera une année de renouveau pour les municipalités du Québec, avec la tenue d'élections en novembre.

Le ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, ne le cache pas: l'année 2012 a été difficile pour les villes. Les maires de Montréal, Laval et Mascouche ont démissionné dans la controverse. Les allégations de corruption et de collusion ont défrayé la manchette pendant des mois, avec la tenue notamment des audiences de la commission Charbonneau.

En entrevue à La Presse Canadienne, Sylvain Gaudreault a dit espérer que cet exercice démocratique sera porteur de renouveau. « Je souhaite qu'il y ait le plus grand nombre de candidats possibles et que les électeurs ne boudent pas les élections municipales », a fait valoir le ministre.

« La meilleure arme contre des situations malheureuses dans les municipalités, ça demeure encore la démocratie, et d'aller voter. »