Le Canada ajoute le groupe iranien Qods à sa liste terroriste

Les mains d'un détenu sur les barreaux d'une cellule

Le ministre canadien de la Sécurité publique, Vic Toews, a annoncé que la « Force Qods » des Gardiens de la révolution islamique a été ajoutée à la liste de groupes terroristes.

Cette unité est chargée de toutes les opérations extérieures, officielles ou clandestines, du corps d'élite de l'Iran.

Le groupe, qui compte plusieurs milliers de membres, serait particulièrement actif dans les pays du Moyen-Orient, selon les analystes occidentaux.

Ottawa accuse la Force Qods « d'exporter la révolution iranienne par diverses activités, notamment en facilitant les opérations terroristes ».

« La Force Qods fournit des armes, du financement et un entraînement paramilitaire à des groupes extrémistes, dont les talibans, le Hezbollah libanais, le Hamas, le Jihad islamique palestinien et le Front populaire de libération de la Palestine », affirme Ottawa.

Le Canada a par ailleurs retiré de sa liste de groupes terroristes l'Organisation des moudjahidines du peuple iranien, suivant l'exemple de l'Union européenne et des États-Unis.

Plus tôt cette année, Ottawa a inscrit l'Iran sur la liste des États qui soutiennent le terrorisme, en vertu de la Loi visant à décourager les actes de terrorisme contre le Canada et les Canadiens.

« La liste des entités terroristes facilite la poursuite en justice des auteurs d'activités terroristes ou des individus qui les appuient et joue un rôle crucial dans la lutte contre le financement du terrorisme », ajoute le ministre Toews.

En tout, 43 groupes figurent sur la liste canadienne des entités terroristes.

info en continu

Facebook