Justin Trudeau, nouveau chef du PLC

Direction du PLC : Marc Garneau se lance

Le reportage de Daniel Thibeault

Le député fédéral de Westmount-Ville-Marie, Marc Garneau, a annoncé sa candidature à la direction du Parti libéral du Canada, mercredi matin, à Montréal.

L'ex-astronaute, qui a fait son entrée en politique en 2006, dans les rangs libéraux, a présenté sa candidature au poste de prochain chef du PLC dans l'enthousiasme en compagnie des membres de sa famille et des ses partisans.

« Ma décision est fondée sur mon engagement à apporter de sérieux changements à la fois dans mon parti et dans mon pays », a déclaré Marc Garneau.

« Je veux rétablir l'intégrité et un leadership fondé sur des principes dans la politique canadienne. Il est grand temps d'apporter du changement dans notre vie politique, au sein de notre parti, et par-dessus tout, au sein de notre gouvernement », a précisé le député qui fut le premier Canadien à voyager dans l'espace, en 1984.

Ex-militaire de carrière et président de l'Agence spatiale canadienne jusqu'à son entrée en politique, Marc Garneau a rappelé qu'il a passé sa vie au service de son pays et qu'il détient les qualités et le leadership nécessaire pour diriger non seulement le PLC, mais aussi le prochain gouvernement du Canada.

Né à Québec en 1949, Marc Garneau est marié et père de trois enfants, il a commencé sa carrière politique par une défaite aux élections fédérales de 2006 dans la circonscription de Vaudreuil-Soulanges. Marc Garneau a par la suite été élu dans Westmount-Ville-Marie lors du scrutin de 2008 et réélu dans la même circonscription lors des élections du printemps 2011.

Marc Garneau a par ailleurs hérité la semaine dernière du poste de porte-parole en matière d'énergie et de ressources naturelles, après la démission du député libéral d'Ottawa-Sud, David McGuinty.

Candidats en lice

Jusqu'ici, neuf autres personnes se sont portées candidates à la direction du PLC. Cependant, seuls deux d'entre eux se sont officiellement enregistrés comme candidats et se sont acquittés du premier versement de 25 000 $, soit Justin Trudeau et Deborah Coyne.

Justin Trudeau : ancien enseignant et député de Papineau depuis 2008, le fils de l'ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau est le candidat-vedette de la course à la direction, malgré son expérience limitée en politique.

Deborah Coyne : avocate, auteure, professeure d'université et constitutionnaliste torontoise, elle a été candidate du PLC à l'élection fédérale de 2006 dans la circonscription de Toronto-Danforth. C'est la mère de Sarah Elisabeth Trudeau, la demi-soeur de Justin Trudeau.

Joyce Murray : députée de Vancouver Quadra, l'ex-ministre provinciale de l'Environnement de la Colombie-Britannique se targue d'être la seule candidate présentant une expérience au sein d'un gouvernement. Femme d'affaires prospère, cette Canadienne d'origine sud-africaine a cofondé une entreprise de reforestation active dans cinq pays.

Martha Hall Findlay : élue députée fédérale de Toronto-Willowdale, en Ontario, en 2008, elle a perdu son siège en 2011. L'avocate et femme d'affaires avait déjà tenté sa chance lors de la course à la direction de 2006.

David Bertschi : militant de longue date, il a représenté les couleurs du PLC dans la circonscription d'Ottawa-Orléans lors des élections de 2011. Il est arrivé en deuxième place, derrière le conservateur Royal Galipeau. Issu du secteur privé, il pratique le droit depuis 1985.

Jonathan Mousley : originaire de Kingston, il est présentement en congé du poste qu'il occupe au ministère des Finances de l'Ontario comme économiste principal au Bureau du budget et du Conseil du Trésor.

Alex Burton : président de l'association libérale dans la circonscription de Vancouver-Kingsway, en Colombie-Britannique.

David Merner : résident de Victoria ayant récemment démissionné de son poste de président de l'aile britanno-colombienne du parti.

Karen McCrimmon : lieutenante-colonelle à la retraite des Forces canadiennes, elle a été candidate libérale à l'élection fédérale de 2011 dans la circonscription de Carleton-Mississippi Mills.

Le prochain chef du Parti libéral du Canada (PLC) sera élu à la mi-avril 2013.

Facebook