Picotte présente ses excuses à Boisclair

Yvon Picotte Yvon Picotte

Le président de l'Action démocratique du Québec, Yvon Picotte, a offert par voie de communiqué ses excuses au chef du Parti québécois, André Boisclair. Lors du conseil général du parti cette fin de semaine, M. Picotte a publiquement fait allusion à l'orientation sexuelle d'André Boisclair, à deux reprises.

En fin de semaine, le président de l'ADQ a tenu des propos dénigrant l'orientation sexuelle du chef du Parti québécois. André Boisclair accepte ses excuses.

Tout d'abord, l'ancien ministre libéral a accusé le chef du Parti québécois de ne pas avoir eu le courage de se présenter à l'élection partielle dans Sainte-Marie-Saint-Jacques. Selon lui, cette circonscription montréalaise qui compte une bonne proportion d'électeurs gais lui « allait comme un gant ».

Yvon Picotte a, par la suite, parlé de la participation de l'ancien premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, au manifeste Pour un Québec lucide. Selon M. Picotte, cette participation s'explique dans le fait que M. Bouchard a deux jeunes et qu'il veut un avenir pour sa jeunesse. « Boisclair ne peut pas en dire autant », a-t-il alors dit.

Dans son communiqué, Yvon Picotte a déclaré que ses propos ne reflétaient finalement pas sa pensée. « Si mes propos ont blessé M. Boisclair ou toute autre personne, je tiens à dire que je le regrette sincèrement et qu'à cet égard, j'offre mes plus profondes excuses. »

Boisclair accepte ses excuses

André Boisclair a accepté les excuse d'Yvon Picotte. André Boisclair a accepté les excuse d'Yvon Picotte.

André Boisclair, qui participait lundi soir à un cocktail de financement du PQ à Montréal, a accepté les excuses de M. Picotte.

Selon lui, cet incident démontre que la bataille pour l'égalité des droits de tous les citoyens doit se poursuivre. « Je crois que personne ne devrait être victime de discrimination parce qu'il est gai, noir ou pratique une religion donnée. Je crois dans un Québec où tous les citoyens sont égaux », a-t-il dit.

Le chef péquiste a précisé qu'il avait appris la nouvelle en lisant le communiqué du président de l'ADQ et que ce dernier ne lui avait pas téléphoné.