Vents violents : pannes nombreuses et transports perturbés

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Le compte rendu de Jacques Bissonnet (18 h)

Une importante dépression, qui génère des vents violents pouvant atteindre des pointes de 100 km/h, cause des pannes d'électricité et des fermetures de routes dans plusieurs régions du Québec, jeudi.

Quelque 47 000 clients étaient privés d'électricité dans l'ensemble de la province, selon le bilan d'Hydro-Québec à 21 h 15 :

Montérégie - 7700 clients
Lanaudière - 4100 clients
Laurentides - 1000 clients
Centre-du-Québec - 2500 clients
Capitale-Nationale - 8400 clients
Chaudière-Appalaches - 17 700 clients

Au plus fort de la panne, quelque 110 000 clients étaient privés d'électricité. Les équipes d'Hydro-Québec sont à pied d'œuvre afin de rétablir le service le plus rapidement possible aux clients touchés.

Quelques vols ont été retardés ou annulés aux aéroports Jean-Lesage de Québec et Pierre-Elliott-Trudeau à Dorval.

À Québec, une voie dans chaque direction sur le pont Pierre-Laporte a été fermée à la circulation, en raison des forts vents.

À Montréal, les vents violents ont endommagé des cheminées du centre de recherche du CHUM en construction, qui menaçaient de tomber. Elles ont par la suite été sécurisées et ne représentent plus un danger. Au palais de justice de Montréal, une fenêtre du toit s'est effondrée dans le hall d'entrée, sans faire de blessés. L'autoroute 25 a été fermée pendant un certain temps à la circulation en direction nord, dans le secteur de Saint-Roch-de-l'Achigan, en raison d'un accident.

À Longueuil, plusieurs abris d'auto temporaires ont été emportés par le vent.

À Victoriaville, la rivière Nicolet a débordé, forçant la fermeture de la route 161 où de gros morceaux de glace bloquaient la circulation.

À Sherbrooke, la rivière Saint-François a débordé en milieu de soirée, provoquant de légères inondations et la fermeture de deux bretelles.

Les forts vents et les accumulations de pluie ont également entraîné la suspension des recherches pour retrouver les deux travailleurs disparus dans un glissement de terrain à L'Épiphanie, dans Lanaudière.

Sur la Côte-Nord, la route 138 était glacée en de nombreux endroits de Forestville jusqu'à Natashquan.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean était quant à lui aux prises avec du verglas. Les écoles des quatre commissions scolaires de la région ont été fermées jeudi. Des cégeps et centres de formation pour les adultes aux commissions scolaires des Rives-du-Saguenay et du Pays-des-Bleuets ont également été fermés.

Environnement Canada a émis des avertissements de vents et de pluie avec des rafales soufflant à des vitesses pouvant atteindre jusqu'à 100 km/h sur le Haut et le Bas-Saint-Laurent ainsi que vers la Basse-Côte-Nord. Ces vents pourraient aussi causer un risque de déferlement côtier sur la Basse-Côte-Nord à marée haute.

Ce système dépressionnaire est lié au passage d'un front froid qui entraîne une baisse généralisée des températures. La combinaison de la pluie et du refroidissement soudain ont rendu la chaussée glissante et dangereuse dans plusieurs endroits.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook