Radio-Canada.ca/Nouvelles

Grands titres Le monde Politique Économie Science et Santé


Irak: nouvel attentat contre les chiites

Mise à jour le samedi 17 septembre 2005 à 13 h 13
.


.
Une voiture piégée a explosé à la sortie d'une mosquée chiite de Touz Khourmatou, vendredi.
.
La violence s'est poursuivie en Irak à la suite de l'appel à la guerre totale contre les chiites irakiens lancé par le chef d'Al-Qaïda en Irak, Abou Moussab Al-Zarqaoui. Un nouvel attentat a fait plus d'une trentaine de morts, samedi, en Irak.

Une voiture piégée a explosé au coeur d'un marché public du quartier chiite de Nahrawan, à 32 km de Bagdad. La police irakienne fait état d'au moins 30 morts et 38 blessés.

Al-Qaïda prêche la guerre civile


.
Abou Moussab Al-Zarqaoui (archives)
.
Les attaques et attentats contre des quartiers chiites ont fait plus de 250 morts depuis mercredi, date à laquelle le chef d'Al-Qaïda en Irak a déclaré la guerre totale aux chiites.

Al-Zarqaoui a précisé que les attentats étaient une réponse à l'attaque irako-américaine contre la résistance sunnite de Tal Afar, dans le nord du pays.

Zarqaoui accuse les chiites de collusion avec les « croisés » et dénonce la « guerre de nettoyage ethnique contre les sunnites ».

Guerre civile ou terrorisme?

Participant au sommet mondial de l'ONU, le président irakien Jalal Talabani a réfuté la thèse de la guerre civile. « Il n'y a pas de guerre entre les Irakiens, a-t-il affirmé jeudi soir. Nous avons des milliers de criminels qui sont venus de l'extérieur, combattant notre peuple et essayant de tuer des civils et des innocents. »


.
Jalal Talabani lors de son discours à l'ONU.
.
Le grand ayatollah Ali Sistani, chef spirituel de la communauté chiite, a joint sa voix à celle de M. Talabani en soutenant que des musulmans ne se laisseraient pas entraîner dans un tel conflit contre des coreligionnaires.

Le conflit religieux se superpose à un conflit politique. Les sunnites, qui représentent 20 % de la population irakienne, ont dominé la scène politique sous Saddam Hussein et pendant des décennies avant lui. Mais depuis la destitution du dictateur, les chiites, qui représentent 60 % de la population du pays, ont profité du virage démocratique pour prendre le pouvoir en compagnie des Kurdes.


Également sur radio-canada.ca

Dossiers :

Irak, le bourbier
Notre dossier sur la période qui a précédé les élections de janvier 2005

Autres :

Site Internet de Radio-Canada
Dossier interactif sur la guerre en Irak



Retour au nouvelles Retour aux nouvelles Haut de page  Haut de page
Imprimer   Partager avec un ami

 C'est arrivé le...


7 juin 1973

Début de la visite historique du chancelier ouest-allemand Willie Brandt en Israël.

     DANS L'ACTUALITÉ >>

France: violences urbaines en région parisienne

La revue de presse internationale

     DOSSIERS >>

Pakistan

Pakistan: séisme meurtrier, l'hiver menace les sinistrés

Cuba

Proche Orient: la spirale de la haine

Iran

La grippe aviaire

     NOS ÉMISSIONS